As One

La Corée du Sud nous offre depuis quelques années un cinéma diversifié en réinventant, souvent avec succès, les genres principaux du cinéma hollywoodien : thriller, comédie, et même western ! Le film de sports (Sports Flick) n’était, à l’exception du barré The Foul King, que peu souvent arrivé jusqu’à nous. En voici un nouveau représentant avec ce As One qui mélange sport et romance d’adolescents, sur fond de cette obsession cinématographique coréenne qu’est la réunification Nord-Sud.

Printemps 1991. Après des années de domination chinoise sur le tennis de table féminin, et dans un contexte politique favorable, Corée du Nord et Corée du Sud décident l’envoi d’une délégation commune aux championnats du monde de Chiba, au Japon. Li Bun Hui et Hyun Jung Hwa, ex-opposantes du Nord et du Sud, doivent apprendre à travailler ensemble pour un objectif commun, celui d’une nation qui n’existe plus…

Aussi difficile à croire qu’il en soit en ces temps d’agitation nucléaire, le scénario du film est tiré d’une histoire vraie. Et c’est probablement ce qui fait la différence. L’attention portée aux détails dans la préparation et le déroulement des matches, ainsi que dans la description des mécanismes politiques à l’œuvre dans les deux pays, transmet au spectateur la vraie mesure de l’évènement, à la fois sportif et diplomatique. Les scènes de tennis de table, bien que probablement magnifiées par le montage, sont crédibles et captivantes, les deux actrices principales s’en tirant à merveille, vraisemblablement entraînées. Le montage et la réalisation sont sobres, presque documentaires, à l’exception de quelques scènes émotionnellement chargées, pour les nerfs lors des matches et pour les yeux lors d’un final plutôt déchirant.

Grand public, As One n’évite pourtant pas les stéréotypes, renforcés par une opposition de style entre les deux Corées, symbolisée par leurs équipes respectives obligées de vivre ensemble (Sud insouciant et épicurien, Nord sinistre et rigide). L’humour (principalement de contraste), même éculé, équilibre agréablement la dramaturgie sportive ou politique. Le film échappe à la caricature via la performance de ses actrices, crédibles dans les scènes légères comme dans celles plus graves. Elles tiennent véritablement le film, par leur complicité et leur présence à l’écran, charismatique et esthétique, ce qui ne gâche rien. Le réalisateur centre son histoire, question de sport et de politique, sur des personnages féminins, dont on dit pourtant qu’elles ne s’intéressent ni à l’un ni à l’autre. Un choix audacieux mais payant, qui rend d’autant plus attachantes ces joueuses prises au milieu d’une aventure qui les dépasse. Un choix original également, bien loin des scénarios machistes qui accompagnent habituellement ce type de film. Le tennis de table, visuellement excitant mais réputé modeste et raffiné, est le vecteur idéal de ce féminisme discret. Heureux hasard de l’histoire… vraie.

Par la grâce combinée de ses actrices principales et l’intensité émotionnelle de faits réels, As One (titre original : Korea...) est avant tout un très bon film. Il expose également au grand jour un pan d’histoire de cette Corée divisée que peu d’occidentaux connaissent, et qui malheureusement résonne toujours autant dans l’actualité. Sans échapper à une certaine naïveté, il décrit l’absurdité d’une situation dont tout le monde se doute bien, plus de vingt ans après cette tentative pleine d’espoir, qu’elle est amenée à durer. Rafraîchissant, et désespérant à la fois.

David Decloux | 12.11.2012 | Corée du Sud

As One est disponible en DVD coréen (Zone 3) ou, au hasard d’un vol transatlantique, sur le catalogue Air France...

aka Korea - 코리아 | Corée du Sud | 2012 | Un film de Moon Hyun-Sung | Avec Ha Ji-Won, Bae Doo-Na, Choi Yoon-Young, Han Ye-Ri, Oh Jung-Se, Park Cheol-Min, Lee Jong-Suk, Kim Eung-Soo
Désir meurtrier
Mon deuxième frère
The Tenants Downstairs
Headshot
Désirs volés
The Bodyguard
The Big Slaughter Club 3 & 4
The Big Slaughter Club
P-047
Gun Crazy Episode 2 : Beyond the Law
Dog Soldiers
Bloody Mallory
Shinobi
The Divine Move
Party 7
Los Hongos
Made in Hong Kong
Slim Till Dead
Yamagata Scream
Balzac et la petite tailleuse chinoise
KT
KT
Kim Dong Ho
Sky High
Eric Khoo
Lost and Found
Mother
Blue Swallow
Resident Evil : Apocalypse
Tirador
Ambiguous