Baadshah

La Panthère Rose + City Hunter = Baadshah ?

Tu aimes Shahrukh ?
Tu aimes les films d’humour drôle qui ne se prennent pas la tête ?
Tu aimes les sidekicks ridicules et les méchants stupides à souhait ?
Alors ce film est pour toi !

Ça commence plutôt sérieusement avec la présentation de Gayatri Bachan (Raakhee), la gouverneur de Goa. Une femme aimée de ses administrés et qui le leur rend bien. Aimée de tous ? Pas vraiment. Thapar (Amrish Puri), homme d’affaire ripou, voudrait bien la voir morte. Il fomente donc un assassinat.

Et on enchaîne avec une séquence de comédie très jackychanesque dans un Casino. Baadshah (Shahrukh Khan) est un détective privé accompagné de quatre sidekicks (dont l’incontournable Johnny Lever). Il se fait passer pour un gros bonnet de la mafia locale pour résoudre une affaire de diamants volés. Partie de carte endiablée, combats stupides, poursuite à pied et cascades comiques sont au rendez-vous. Du Jacky Chan tout craché !

Après cette affaire mouvementée, on en découvre un peu plus sur Baadshah. Entre autres, sa mère a besoin de se faire opérer, ce qui sert de prétexte pour un quiproquo débile où Baadshah confond le médecin avec un client potentiel. Il faut voir notre détective et ses sidekicks transformer leur office en centre international d’espionnage high-tech pour impressionner le client potentiel. Du grand art.

Finalement un véritable client se présente. La nouvelle mission de Baadshah consiste à réunir un couple. Pour se faire, il se fait passer pour un aveugle pour séduire Seema (Twinkle Khanna). D’où plusieurs séquences comiques où il lui fait croire qu’il peut se repérer parfaitement dans son appartement, où elle se déshabille devant lui, où il lui sert le thé, etc. Le summum étant atteint quand, ayant changé son office en hôpital, il fait semblant de se faire opérer des yeux. Évidemment, Johnny Lever joue le chirurgien en chef spécialisé dans la greffe d’organes animaux (il est censé s’être greffé des yeux de grenouille lui-même !).

Mais pourquoi fait-il tout ça ?

C’est assez tordu. Une fois Seema conquise, il se débrouille pour qu’elle se rende compte que toute cette histoire est un coup monté. Dès le début, il avait prévu que cette déception amoureuse la pousserait dans les bras de celui qui lui était destiné.
Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est qu’il tomberait amoureux de la belle jeune femme et qu’en fait, il la pousserait à épouser un escroc.
Le mariage n’aura pas lieu, puisque l’escroc sera mis en prison avant, mais Seema ne lui pardonnera pas de si tôt ce vilain tour.

Damned ! Presque la moitié du film vient de passer et je me dis que cette comédie burlesque à 100 à l’heure va très certainement perdre de son intensité pour sombrer peu à peu dans la comédie romantique mièvre. Et puis quel est le rapport avec la séquence du début ???

Patience... Je n’avais encore rien vu...

Pour sauver notre gouverneur de Goa menacé d’assassinat, le CBI (équivalent indien du FBI) décide d’envoyer leur meilleur agent dont le nom de code est "baadshah" (roi en hindi). Le problème c’est que personne ne l’a jamais vu ce super agent et, qu’au même moment, notre Baadshah préféré est envoyé à Goa pour résoudre une affaire d’enlèvement.

Vous entendez les quiproquos qui arrivent avec leurs gros sabots ?
Vous n’avez encore rien vu (ou entendu (les sabots (des quiproquos (vous suivez ?))).

Ça se complique, car les méchants sont au courant pour le super agent secret et qu’ils décident de substituer un de leurs hommes à sa place. Mais les méchants non plus n’ont jamais vu ce "baadshah". Et puis les chefs des méchants, ils n’ont jamais vu le mec qu’il vont substituer au mec qu’il n’ont jamais vu. C’est le bordel, quoi.

Bon, j’arrête là mon résumé. Vous verrez bien comment tout ça se débrouille. Tout ce que je peux vous dire, c’est que ça va être la fête du quiproquo et que la fin a été copiée sur Rush Hour.

À part ça, ce film est un chef d’œuvre ! L’action et le comique sont non-stop. Ça va très vite (surtout avec les sous-titres). C’est souvent limite mais c’est tellement trop que c’est bon !

Et puis Shahrukh peut s’enorgueillir d’une prestation digne d’un Peter Sellers ou d’un Jacky Chan. Il est tout simplement royal (baadshah... roi... royal... jeu de mot... humour ?) !

Et puis, même Johnny Lever est supportable (ce mec est champion du monde du roulement des yeux !!).

Et puis, Twinkle Khanna est plutôt agréable (même si c’est une endive).

Et puis, Amrish Puri, il fait tellement bien le méchant !

Et puis, les autres méchants, ils sont très méchants et très bêtes et c’est ça qui est mortel !

Et puis, vive les chapeaux de cow-boy blancs et les moustaches !

Et puis, c’est le bonheur !

Et puis, achetez ce film et c’est tout !

PS : L’un des surnoms de Shahrukh est "the baadshah of Bollywood" ! (la preuve en image : http://www.geocities.com/shahrukh_zura/)

Terry Tsurugi | 3.07.2003 | Inde

DVD | Eros International | 175 min - 2,35:1 - DD5.1 - NTSC All zone - Hindi - Sous-titre anglais - Chapitrage - Accès aux chansons - Bandes-annonces Ciné et DVD - Clip vidéo

Le site officiel du film n’existe plus mais j’ai trouvé le site des gars qui ont fait le site officiel du film (intéressant, non ?) :
http://www.techshastra.com/dd/e_baadshah.asp

aka Baadshah : The world most favorite detective | Inde | 1999 | Un film de Abbas et Mastan Alibhai Burmawalla | Avec Shahrukh Khan, Raakhee, Twinkle Khanna, Amrish Puri, Johnny Lever, Prem Chopra, Shashikala, Deepak Tijori, Sharat Saxena, Sachin Khedekar, Pankaj Dheer, Deepshika, Saurabh Shukla, Avtar Gill, Razak Khan
Désirs volés
The Bodyguard
Antiporno
Dernier train pour Busan
Hôtel Singapura
Les Garçons de Fengkuei
Gen Takahashi | Junichi Kuwamoto | Funaki Ikki
Old Boy
Chikan densha : gokuhi honban
Her Name is Cat 2 : Journey to Death
The Center of the World
Shinjuku Incident
He is My Enemy, Partner & Father-in-Law
Para entrar a vivir
Samurai Zombie
Campaign 2
Venus and Mars
Tel père, tel fils
Firaaq
The Glass House
Garden State
Antenna
8000 Miles
Lee Kwang-Hoon
Danger Diabolik
Silent Hill
Graine de prostituée
Metade Fumaca
Flying with One Wing
Accident