Crime of Beast 2

Ricks (Alvin Man) est un type plutôt chanceux : sa copine Judy (Grace Lam) est folle de lui, sa famille l’adore et l’invite sans arrêt à manger... ou du moins, c’est ce que le jeune homme aimerait faire croire. Flic minable, Ricks est en réalité un joueur maladif qui a accumulé tellement de dettes que même sa belle-sœur n’est plus en sécurité chez elle. Cédant aux pressions de sa femme, son frère lui donne quelques billets et lui conseille de disparaître quelque temps. Judy le quitte pour devenir la maîtresse de son patron, maintenant que son petit ami n’a plus rien à lui offrir. Bref, ça ne va pas fort pour Ricks, qui perd entre autres, foi en la gente féminine. Notre loser part alors en Chine rejoindre un ami lui aussi fauché, qui l’entraîne en Malaisie travailler dans un centre touristique balnéaire. Sur place, Ricks fait la rencontre de Ivy (Sophie Ngan), qu’il tente bien entendu de séduire mais en vain... puisque la demoiselle n’est autre que la maîtresse (décidemment statut de choix) d’un mafieux local. Pour rajouter un peu de piment à l’aventure, voilà qu’une dénommée Amy, sosie de Judy, fait son apparition.
C’est une soirée de mariage sur un bateau qui va réunir nos trois protagonistes : Ricks y est serveur tandis qu’Amy et Ivy y sont invitées - la première en compagnie de son petit ami malheureusement. Mais au cours de l’heureuse célébration tout dérape : il s’avère que le marié a choisi son épouse pour sa fortune, à même de combler... ses dettes de jeu. Mais son ex, elle aussi sur le bateau, n’entend pas laisser l’homme de sa vie lui échapper ainsi - aussi fait-elle exploser l’embarcation à la dynamite !
Lorsque Ricks se réveille quelque temps plus tard, il est échoué sur une plage, blessé. Croyant d’abord être seul survivant du naufrage, il aperçoit Amy, inanimée dans le sable et s’empresse d’aller lui faire un peu de bouche à bouche. A l’autre bout de l’île évidemment déserte, Ivy quant à elle lutte pour trouver autre chose qu’un fruit laxatif à manger...

Avant d’aller plus loin dans cet "article", je récapitule pour les feignants : Alvin Man se retrouve seul sur une île déserte avec Grace Lam et Sophie Ngan. Dur.

Et bien et bien ! Après un Crime of a Beast relativement minable ET honteux, voilà que David Lau remet le couvert au sein de Matrix Productions Co. Ltd, plaçant à nouveau Grace Lam devant sa caméra - aux côtés de Sophie Ngan qui plus est. Exit les sombres histoires de viols et autres meurtres sexuels du premier opus, cette "suite" s’oriente plutôt vers un Seul au monde softcore, à trois et sans ballon de volley. Si à l’origine c’est son appartenance à la filmographie de Dame Ngan qui m’a amené à visionner Crime of Beast 2, je profiterais nénamoins de la pudeur passagère de la demoiselle pour rebondir sur la filmo d’une autre actrice peu farouche, la charmante Grace Lam ; car en effet c’est elle qui garantit le faible quota de générosité féminine de cette production "Ko Lantesque". "Dites donc ! Akatomy ne tourne pas autour du pot, au moins !" Pourquoi se voiler la face, quand on devine que la seule raison d’être de ce second film est de rattraper l’erreur du premier, et de nous dévoiler les charmes de Grace ?

Bon et bien soit, considérons pour les timides le reste du métrage... Sophie Ngan donc, passe le gros du film toute seule, à expurger de son système digestif les fruits visiblement peu comestibles qu’elle n’a cesse d’ingérer. Le reste du temps, elle se chamaille avec cette endive détestable qu’est Alvin Man, ou fait la moue en prétendant s’être blessée à la jambe, quant elle ne se baigne pas toute habillée... Alvin Man quant à lui est un acteur redoutable, comme le prouve la scène de sa rencontre avec Sophie, au cours de laquelle il l’attaque à coup de vin rouge millésimé en plein cagnard au bord de la piscine de l’hôtel. Doté de peu de registres de jeu, chaque phrase qu’il répète au cours du film (et elles sont nombreuses !) s’accompagne d’une gestuelle et de mimiques tellement identiques que c’en est déconcertant. En plus il a mauvais goût, puisqu’il déclare que le visage de Sophie lui coupe l’appétit... Heureusement il se rattrape en "séduisant" Grace, qui tient tout de même plus de la victime consentante que de l’amante passionnée - et ce que ce soit au cours des flash-back où elle fait l’amour à Alvin dans la peau de Judy, ou alors au présent de narration... où elle fait l’amour à Alvin dans la peau d’Amy ! Quel double rôle de composition !!!

Je me moque, certes, toujours est-il que ce très soft Crime of Beast 2 se suit tranquillement, à coups de grosses lucioles vertes numériques et autres vagues destructrices de douze centimètres de haut, elles aussi en synthèse. Et bien entendu, ce n’est pas à Alvin qu’on le doit, mais bien à nos deux "charmantes" interprètes féminines - même si l’une est inhabituellement réservée ! Quant à cette fin qui laisse le spectateur fantasmer un troisième opus en forme d’Enfant sauvage... Viva Matrix Productions Co. Ltd !!!

Akatomy | 28.05.2003 | Hong Kong, Category III

Crime of Beast 2 est disponible en VCD et DVD HK chez Universe.
Comme c’est souvent le cas avec les productions numériques... la copie est du DVD est très jolie !

Hong Kong | 2002 | Un film de David Lau | Avec Grace Lam Nga-Si, Sophie Ngan Chin-Man, Alvin Man Cheung-Dip
Solo, Solitude
Désir meurtrier
Mon deuxième frère
The Tenants Downstairs
Headshot
Désirs volés
Flying with One Wing
Qayamat
Hill of Freedom
Le Fossé
Sukiyaki Western Django
Le Justicier de Shanghai
Afterschool Midnighters
The Texas Chainsaw Massacre
Plastic Tree
Déjà vu
Violent Cop
Filmographie de Kinji Fukasaku
Election 2
Assassination
Durian, Durian
Chant des mers du Sud
Sayonara Midori-Chan
Breathless
Daddy Long Legs
Fine, Totally Fine
XXX
XXX
Dragon Inn
Lakeside Murder Case
Missing