Expect the Unexpected

Qu’attendre, justement, d’un tel titre, lequel ressemble plus à l’accroche d’un mauvais film hollywoodien ? Puisqu’on semble là s’adresser directement au spectateur, on peut espérer un film dans lequel s’impliquer totalement, avec des héros consistants auxquels s’identifier facilement. Et tout simplement qu’il tienne ses promesses, à savoir une intrigue pleine de rebondissements captivants qui vous clouent au siège, yeux rivés sur l’écran, le temps de la projection (courte puisqu’elle fait moins d’une heure trente). Si un tel film - parfait - n’a jamais été produit (n’en déplaise à Akatomy), on peut dire quand même que Expect the Unexpected échoue, et de loin.

Le cambriolage d’une bijouterie et une prise d’otage mobilisent coup sur coup l’équipe de choc de la police hongkongaise. L’irruption d’un témoin issu du passé des inspecteurs perturbe encore plus une enquête qui, déjà, piétine...

On connaît des films - asiatiques en particulier - qui, sur une trame encore plus simple, faisaient des étincelles (notamment The Mission de Johnnie To, ici simple producteur). Mais le tout manque cruellement de cohérence pour prétendre tenir en haleine le spectateur. Les diverses histoires secondaires (romances, jeux de séduction, intermèdes humoristiques,...) qui viennent s’accrocher à l’intrigue principale semblent sortis de nulle part (en particulier des liens d’amitié si peu esquissés qu’ils en deviennent ridicules, parce qu’incompréhensibles). Force est de constater que la greffe ne prend pas.

La réalisation, sans éclat la plupart du temps, est elle aussi par instants totalement décousue, usant de rares effets (ralentis ou saccades) semés ici et là qui donnent l’impression de respecter un "quota". Il est donc impossible de s’intéresser réellement à ce qui se passe à l’écran puisque les tensions entre personnages (à priori véritables moteurs de l’histoire) ont des racines passées qui nous sont complètement inconnues. Fatalement, l’attention baisse...

C’est d’autant plus dommage que certaines scènes ou idées méritent beaucoup mieux. Le jeu de coïncidences (en rapport avec le titre), sur lequel se base le démarrage du film, provoque une entrée en matière rapide et originale. Il donne même à l’ensemble une petite touche d’absurde qui malheureusement dégénère vite en n’importe quoi quand les flics entrent en scène. L’humour est lourd, les quiproquos soit convenus soit incompréhensibles faute d’information et le scénario bâclé. Il aurait pourtant pu exploiter plus avant l’aspect politique du criminel venu à Hong Kong pour cause de difficultés économiques en Chine populaire. Tourné en 1998, soit un an après la rétrocession, le film était le support parfait pour vérifier l’adage : "Un pays, deux systèmes". Sa vision quatre ans plus tard, dans un contexte difficile pour l’ancienne colonie britannique, aurait alors pris un sens particulier et ironique...

Un autre élément intéressant mais peu exploité, est la notion importante de "spectateur", ce qui est rare dans un film d’action. La serveuse de restaurant, témoin visuel des deux délits, impliquée toujours indirectement (via l’un ou l’autre des inspecteurs) dans une romance à trois et spectatrice via la télévision des avancées de l’enquête, constituait pour le public le meilleur moyen d’entrer dans l’histoire grâce à un point de vue similaire au sien, presque extérieur, en tout cas jamais partie prenante. Malheureusement, ce personnage intéressant sur le plan narratif est complètement transparent, voire inexistant, à l’écran.

J’ajouterai enfin que la fin d’un film, aussi surprenante qu’elle soit, ne fait pas la qualité de l’œuvre complète. Si celle-ci est effectivement inattendue, et assez brillante dans sa réalisation, elle n’a pas vraiment plus de sens que le reste et risque fort, comme avec moi, de tomber à plat. Et de se dire, pendant le générique de fin, qu’on en attendait peut-être pas l’inattendu, mais certainement mieux, voire trop...

Expect the Unexpected est disponible en DVD HK chez Universe.

Hong Kong | 1998 | Un film de Patrick Yau Tat-Chi | Avec Lau Ching Wan, Simon Yam Tat-Wah, Ruby Wong Cheuk-Ling, Hui Siu-Hung, Raymond Wong Ho-Yin, Yoyo Mung Ka-Wai, Bak Ka-Sin, Sato Keiji, Joe Cheng Cho, Lam Suet
Désirs volés
The Bodyguard
Antiporno
Dernier train pour Busan
Hôtel Singapura
Les Garçons de Fengkuei
Bending the Rules
Betelnut Beauty
He is My Enemy, Partner & Father-in-Law
Onmyouji
Rashōmon
I.K.U.
Akakage
Gyeongju
Lady Battle Cop
LoveDeath
Trivial Matters
Joyce Bernal
Suicide Club
Patema et le monde inversé
You Shoot, I Shoot
Porco Rosso
Songyos, Charlie et Sirachuch
Rubber’s Lover
Koufuku no Kane
Last Train Home
Long Arm of the Law
Printemps, Été, Automne, Hiver... et Printemps
Zipang
Koji Fukada