Genocide

La Sochiku vient de faire paraître quelques DVDs remasterisés dont le seul défaut est l’absence de sous-titres. C’est d’autant plus regrettable que les films sont des plus intéressants, puisque dans cette liste figurent Living Skeleton, une étrange histoire de bateau fantôme, Goke The Vampire (de Hajime Sato sur un scénario de Susumu Takahisa, et avec Kathy Horan), une lugubre histoire d’extraterrestres, ou encore The X From Outer Space (Girara). Un des autres films de cette liste de classiques de l’horreur japonaise est Genocide, de Kazui Nihonmatsu (qui a également réalisé Girara) ; un film au casting international (on retrouve notamment Kathy Horan et Harold Conway) qui en dépit d’une réalisation très plate et d’effets spéciaux lamentables, parvient à éveiller l’intérêt par l’incroyable absurdité de son scénario.

Sur une petite île du Japon alors qu’il prend un bain de soleil en compagnie d’une belle occidentale, Jouji est témoin du crash d’un avion américain porteur d’une bombe atomique : celui-ci s’est écrasé après avoir rencontré un essaim gigantesque d’insectes. Accusé du meurtre d’un des pilotes qui a réussi à s’éjecter car il a récupéré la montre de ce dernier, Jouji parvient grâce à sa petite amie enceinte de lui, à appeler à l’aide un ami de cette dernière, spécialiste comme par hasard des insectes. Peu après, tous les pilotes sauf un sont retrouvés morts, avec d’étranges morsures et des œufs d’insectes sur le corps. Le pilote survivant est d’autre part totalement traumatisé et ne cesse de crier "Des insectes ! Des insectes !"...

Genocide est en fait un maladroit plaidoyer contre la guerre, caché sous un ennuyeux film d’horreur qui manque de tout et surtout de souffle et d’idées. Evidemment la thème de la bombe atomique est omniprésent, mais le film va également chercher dans le traumatisme de l’holocauste pour expliquer le comment du pourquoi d’une invasion d’insectes belliqueux. Désirant tout sauf vous dévoiler le fin mot de l’histoire (il faut bien qu’il reste au moins une raison de se pencher sur ce film), je vous direz cependant que Genocide fait partie de ces films, qui à l’image de Goke The Vampire (ce n’est pas vraiment un hasard puisque c’est encore Susumu Takahisa qui signe le scénario), partagent un point de vue très pessimiste sur le genre humain.

Mais à la différence de ce dernier, Genocide présente trop de défauts pour être pleinement appréciable. L’ensemble est extrêmement lent et trop d’importance est attachée aux dialogues, qui ne sont pourtant pas des plus profonds, par rapport aux éléments plus particulièrement horrifiques, notamment les insectes. Ces derniers, élément de terreur principal du film, restent très peu présents et quand ils le sont c’est pour voir quelques abeilles amorphes, visiblement empruntées à un apiculteur du voisinage. Les effets spéciaux oscillent entre le très mauvais et le mauvais, à l’exception de quelques gros plans - justement car ce sont là les seuls effets non spéciaux, puisqu’il aura suffit de filmer quelques têtes d’insectes de très près.

En dépit d’un casting international, en fait japonais et américain, le film n’est pas tendre avec ces derniers. La plupart sont des militaires qui ne peuvent évidemment pas croire à l’existence d’insectes tueurs avant que leurs esprits bornés finissent par engendrer des conséquences irréparables - dans un parallèle quelque peu douteux. Plus qu’une charge contre l’arme atomique, le film est une charge antimilitariste qui ne s’embarrasse pas de finesse, sous couvert d’un mauvais film d’horreur. Car même si vous avez la phobie des insectes, il y a peu de chance que le film vous effraie un seul instant. Il reste le plaisir de dialogues ridicules, d’un scénario sombrant peu à peu dans le n’importe quoi et le charme de mauvais effets spéciaux. Mais est-ce vraiment suffisant ? En tout cas, que cela ne vous dissuade pas de vous ruer sur les autres titres, Goke The Vampire en premier lieu.

Zeni | 10.05.2003 | Japon

Genocide est disponible en DVD japonais "tout seul", ou alors dans un box intitulé SF Cube comprenant les 4 rééditions citées ci-dessus.

Mini-site officiel du box chez Shochiku :
- http://www.shochiku.co.jp/video/dvd/sf-cube/index.html

aka Konchu Daisenso - The Great Insect War - War of the Insects | Japon | 1968 | Un film de Kazui Nihonmatsu & Norman Cooper | Avec Harold Conway, Robert Garner, Charles Harris, Gaby Harrold, Kathy Horan, Yusuke Kawazu, Alan Rogers, Chico Roland, Diana Roos, Shizumi Shindo, Tadayoshi Ueda
Désir meurtrier
Mon deuxième frère
The Tenants Downstairs
Headshot
Désirs volés
The Bodyguard
One Night Husband
Hansel & Gretel
Eunuch
Cai Shangjun
Old Boy
Nezulla
Monte Adentro
Dai-Nipponjin
Kowai Onna
Kiril Razlogov
Pen-ek Ratanaruang
Tomie : The Final Chapter - Forbidden Fruit
Spiderbabe
Birth Right
Scaramouche
The Lovers
The Medallion
Beyond the Years
L’Été de la dernière étreinte
Casino
LoveDeath
Chaw
Secret Tears
Terowongan Casablanca