Juvenile

SMAP, extra-terrestres, robots, premiers émois et écologie...

C’est la fin de l’école. Alors que tous les enfants ont droit à une nuit à la belle étoile autour d’un feu, les jeunes Yusuke, Toshi et Hide sont consignés au campement pour ne pas avoir écouté leur professeur... Tandis qu’ils ruminent leur mauvaise humeur, une forte lumière semble tomber du ciel ; les trois jeunes garçons se dirigent alors vers ce qu’ils supposent être le point d’impact de l’objet lumineux, et rencontrent en route leur copine Misaki. Arrivés sur place, ils tombent nez à nez avec un étrange objet mécanique, qui s’avère être un petit robot plutôt bavard, Tetra, qui semble connaître le jeune Yusuke... Tandis que nos bambins s’amusent avec leur nouvel ami et tentent d’en apprendre un peu plus sur lui et d’où il vient, un extra-terrestre aux intentions peu louables arrive sur Terre...

Juvenile est le premier des deux longs-métrages réalisés et écrits par Takashi Yamazaki - certainement plus connu pour avoir mis en scène le décrié (à tort ou à raison, allez savoir !) Returner -, spécialiste es effets-spéciaux qui roule sa bosse dans le milieu cinématographique nippon depuis la fin des années 80 en ayant participé au film Sweet Home (Kiyoshi Kurosawa /1989), ou encore en tant que responsables des SFX des deux Eko Eko Azaraku signés Shimako Sato, et a travaillé à trois reprises avec l’excellent Juzo Itami (cf. Minbo no Onna). C’est donc en 2000 que Yamazaki se lance dans l’écriture et la réalisation de ce qui sera son premier film, Juvenile...

...avant tout, une chose est sûre ; il faut aborder Juvenile avec un regard d’enfant, sans y chercher une quelconque inventivité dans la mise en scène, ni même une once d’originalité dans son scénario. Ouch !!! J’ai la dent un peu dure... peut-être, mais cet avertissement pris en compte, la vision du premier film réalisé par Yamazaki ne peut qu’y gagner en intérêt. A mi-chemin entre Invasion of the Body Snatchers (Don Siegel /1956), Explorers (Joe Dante /1985), Mars Attacks ! (Tim Burton /1996), l’univers de Gundam ou encore la bluette pré-pubère, Juvenile fait partie de ces films qui piochent un peu partout, sans réellement l’affirmer bien haut... Mais bon, n’oublions pas que ce film s’adresse avant tout à un public jeune qui n’analyse pas forcément tout ce qui lui tombe sous les yeux (après tout, certains réalisateurs d’un cinéma "adulte" n’hésitent pas à repiquer par-ci par-là des éléments provenant d’autres films, comme s’en est fait une spécialité un certain Monsieur Q.T, non sans talent). Attention, j’en vois déjà qui bouillonnent en grommelant "c’est un film pour mômes alors on peut balancer n’importe quoi ?!!" ; non, bien évidemment...
...aller, trêve de tergiversations analytiques inutiles, place au film.

Juvenile est une sorte de crossover entre la fable écologiste (les méchants extra-terrestres veulent voler nos mers et nos océans), le film fantastique, le film de mechas et le conte initiatique qui voit ses héros passer de l’état d’enfant à celui de jeunes adultes, confrontés à des problèmes qui les dépassent parfois...
Si la présence du pourtant ultra-sympathique Takeshi Kaneshiro au casting de Returner ne m’a pas assez motivé pour me donner envie de voir le film, je dois bien avouer que la raison principale de mon désir de voir ce Juvenile est la présence au casting du plus exubérant (pas le plus psychopathe - Gorô Inagaki -, ni le plus mortel - Masahiro Nakai -, ni le plus poseur - Takuya Kimura -, ni même le plus "cycliste" - Tsuyoshi Kusanagi) des membres de SMAP, le psycho-rigolo Shingô Katori (Shûto !, Minna no Ie). Katori interprète ici un jeune génie en informatique qui passe son temps à essayer de créer une machine à voyager dans le temps... On y retrouve pèle-mèle Miki Sakai (Yûkai), la jeune Ann Suzuki (Returner), sans compter Megumi Hayashibara qui prête sa voix au petit Tetra, mais aussi Hidetaka Yoshioka (Kita no Kuni Kara), Koh Takasugi (Gojira X Mekagojira), et surtout la ravissante, lumineuse, souriante, terriblement jolie Tamaki Ogawa (Natural Woman) qui illumine chaque film dans lequel elle apparaît...

...bon au bout du compte, Juvenile est un film plutôt empêtré dans le conventionnel ; un conventionnel gentillet, qui malgré tout offre quelques jolis moments, malheureusement parfois gênés par une mise en scène qui en voulant faire trop in, est plutôt out. Alors finalement, je terminerai cet article peu inspiré par une triple conclusion :

- pour les moins de 12 ans: une sympathique fable fantastico-écologiste qui vous ravira.
- pour les grands (qui ont gardé une âme enfants): un petit film, devant lequel on passe d'agréables moments.
- pour les grands (qui n'ont pas gardé une âme d'enfant): à éviter!

...bref à vous de choisir, de voir, et de vous faire votre propre opinion, je ne peux pas vous dire mieux !

Kuro | 3.12.2003 | Japon

DVD (Japon pas vu) | Media Factory | NTSC | Zone 2 | Format : 1:1:85 - 4/3 | Son : 5.1

Ce DVD comporte des sous-titres anglais optionnels.

DVD (HK) | IVL | NTSC | Zone 3 | Format : 1:1:85 - 4/3 | Images : Un pressage sans défaut | Son : Très bonne stéréo, pleine d’ampleur.

Suppléments : Clip de la chanson en cantonais pour la sortie à Hong Kong... that’s all !

Ce DVD comporte des sous-titres optionnels chinois, chinois simplifié et anglais.

DVD (Corée pas vu) | Enter One | NTSC | Zone 3 | Format : 1:1:85 - 16/9 | Son : 5.1

Ce DVD comporte des sous-titres optionnels coréens, japonais et anglais.

Existe également en VCD (IVL) sans sous-titres, en VO japonaise ou doublé en cantonais.

Site Officiel: http://www.juvenile.net

aka Jubunairu - Jyubunairu - Boys meet the Future | Japon | 2000 | Un film de Takashi Yamazaki | Avec Shingô Katori, Miki Sakai, Ann Suzuki, Yuya Endo, Kyôtaro Shimizu, Yuki, Megumi Hayashibara, Hidetaka Yoshioka, Tamaki Ogawa, Koh Takasugi, Katsumi Takahashi, Kuniko Asagi, Kinzoh Sakura, Takashi Matsuo, Kazue Tsunage, Teruo Takeno
The Bodyguard
Antiporno
Dernier train pour Busan
Hôtel Singapura
Les Garçons de Fengkuei
Green Green Grass of Home
Raikô Sakamoto
The Rule of the Game
Doomsday
Id
Id
Le Pensionnat
Amer Béton
Au Revoir l’été
Alone in the Dark
The Mothman Prophecies
A Bittersweet Life
Psychic School Wars
My Wife is a Gangster 2
Tube
My Old Sweetheart
Peau d’âne
Rintaro + Toshiyuki Honda : “ABRAKADABRA” Vol.1
Returner
Oasis
Survive Style 5+
Raped By An Angel 5
Sasori – La femme scorpion
Minisuka Tokusôtai - L.E.G.S
Bride of Silence
Jugatsu