La « prof » connaît la musique

Edwige Fenech dans une comédie à deux lires... c’est l’ bonheur !

Luisa De Dominicis, une jeune et jolie prof de piano débordante de volupté, décide de quitter Milan pour une petite ville de province afin d’y retrouver l’homme qu’elle aime, Ferdinando Bonci Marinotti, candidat aux élections municipales. La jeune femme emménage dans un immeuble dont les locataires vont s’avérer lourds et obsédés...

Ce qui étonne lors de la première vision de cette œuvre dégoulinante d’imagination et de trouvailles en tous genres, c’est que les scénaristes aient eu besoin d’être quatre pour écrire ce script aux nombreux rebondissements. Mais plus on avance dans le film, plus on comprend mieux pourquoi ; tout est dans les dialogues, dignes de figurer dans l’œuvre d’André Bazin (j’hésite encore dans quel volume il aurait pu parler de ce film, Ontologie et Langage ou bien Cinéma et Sociologie...) ...morceaux choisis :

-"Je suis un play-boy!"
-"Non! tu es une plaie tout court!"

En regardant avec insistance la poitrine d’Edwige : "J’espère qu’on les reverra, euh enfin, qu’on vous reverra !"

-"Tu vas m' laisser boire putain d'putain d'putain!!!" (très grand moment cinématographique!)
-"Tu m'arraches le bout, le bou-bou, le bouton!"

...on y apprend également que ’tombola’ signifie ’tombe’ en anglais et, bien évidemment (on ne choisit pas l’humour facile dans ce type de production !) Beethoven devient Bitovent...

Mais derrière ce film aux allures de comédie lourdingo-ringarde se cache un véritable brûlot envers une certaine classe politique, l’extrême droite catho (tiens tout d’un coup ce film vous paraît plus sympathique !), en même temps qu’une critique acerbe d’une société machiste... Euh, peut-être que là j’idéalise un peu le propos du réalisateur et de son armée de scénaristes ; aux vues de la filmographie du signore Tarantini, de L’Insegnante al Mare con Tutta la Classe à La Dottoressa Preferisce i Marinai (un ’la toubib’ parmi tant d’autres !) en passant par Femmine en Fuga, je doute réellement que la condition de la gent féminine ou encore la politique intéressent notre homme !

Non, en fait, c’est une daube chef-d’œuvre, un film qui ferait honte à Jean Lefebvre et Wong Jing réunis... et c’est ça qui est bien ! Edwige Fenech, alors âgée de trente ans, y est au top de sa "féminité" (enfin ça fait quand même limite pute de donner des leçons de piano avec un chemisier transparent, qui plus est ouvert... hé hé hé !!!), une féminité exacerbée par des tenues et des postures... suggestives ! Alvaro Vitali, le moche le plus célèbre du "cinéma" italien (disons plutôt "d’un" - certain - cinéma italien) s’en prend encore plein la poire, quant à Renzo Montagnani, il y est tout simplement génial dans le rôle du faux politicien vertueux, rôle dans lequel toute sa verve comique et sa finesse de jeu inégalées sont au premier plan pour le plus grand plaisir de l’otage, pardon, du spectateur ! Hormis ce trio récurrent des 70’s/80’s italiennes, on retrouve dans La "Prof" Connaît la Musique toute une flopée de "gueules" dignes de figurer dans les deux Torrente de Santiago "Dieu" Segura... c’est dire !

Raccourcis scénaristiques éhontés, humour lourdingue limite beauf, des acteurs qui en font des caisses, une intrigue vaudevillesque purement sexuelle, bref, autant d’ingrédients éculés qui font de La "Prof" Connaît la Musique un chef-d’œuvre de troisième zone, un monument de mauvais goût, un chancre purulent au milieu d’une purée, et par là-même un film totalement indispensable !

Kuro | 5.03.2002 | Hors-Asie

En France en VHS chez MPM Production... bon, cette édition datant de 1987, je doute que vous la trouviez à la Fnac & co... Essayez aux puces ou dans n’importe quelle brocante de province.

Sinon, il existe une VHS italienne parue chez Medusa, mais tout le " charme " de la VF y disparaît au profit de la VO...

aka L’Insegnante Viene a Casa | France / Italie | 1978 | Un film de Michele Massimo Tarantini (Michael E. Lemick) | Avec Edwige Fenech, Renzo Montagnani, Alvaro Vitali, Marco Gelardini, Carlo Sposito, Gisella Sofio, Clara Colosimo, Jacques Stany, Gianfranco Barra, Lino Banfi
Désir meurtrier
Mon deuxième frère
The Tenants Downstairs
Headshot
Désirs volés
The Bodyguard
Lakeside Murder Case
Eli, Eli, Lema Sabachthani ?
Hong Kong Nocturne
La Recrue
The Replacement Suspect
Hommes, porcs et loups
Kungfu Cyborg : Metallic Attraction
Dangan Runner
The Musical Vampire
The Descent : Part 2
The Runaway Pistol
L’Expérience
Sleepwalker
Blubberella
Toyd
Phone
Jugatsu
Bloodrayne 2 : Deliverance
Ranma ½ Chûgoku Nekonron Daikessen ! Okite Yaburi no Gekitô Hen
Panic Room
My Daughter
L’île nue
Sex and Zen 3D
Electrical Girl