Last Drop of Blood

Producteur renommé pour une chaîne de télévision japonaise, Yasushi Akimoto a également réalisé quelques films, dont le dernier s’intitule Juusei (qui signifie "le son du pistolet") - Last Drop of Blood. Juusei est un film de yakusa dans lequel on ressent fortement l’influence des drama (téléfilms sérialisés) japonais, mâtinée de John Woo période The Killer. Appuyé par un marketing insolite (en français et qualifiant le film d’authentique, passionnant, violent, c’est une nouvelle vague du film noir japonais - sic) et surtout un poil prétentieux, le film n’atteint cependant pas le niveau de ce qu’il prétend être. Néanmoins, Juusei demeure une variation intéressante sur le thème archi-remâché des yakusa.

Shoichi est un yakusa rangé. Devenu salaryman, il vit paisiblement avec sa femme, une ancienne hôtesse. Mais alors que les deux principaux clans de la région de Tokyo signent un accord de paix, un tueur abat plusieurs chefs et blesse le boss du clan Onidara, auquel appartenait Shoichi. Les regards se tournent vers Osaka et les clans de l’Ouest. Mais il semble de plus en plus évident que quelqu’un de l’intérieur est responsable du massacre... Shuji, jeune yakusa idéaliste du clan Onidara et ami de Shoichi, finit par se douter de quelque chose. Cependant, un policier iconoclaste vient rappeler à Shoichi son lourd passé...

Si l’ensemble du film ne fait pas particulièrement dans l’originalité - du moins au niveau du scénario -, le point de vue adopté par Akimoto est des plus intéressants. En suivant plus particulièrement les personnages de Shuji et Shoichi, il couvre en fait plusieurs époques simultanément. A la fois celle du jeune yakusa dévoué et intègre (Shuji et probablement Shoichi auparavant, Shuji apparaissant donc comme l’alter ego du jeune Shoichi), et aussi celle du yakusa rangé qui ne peut cependant pas oublier son passé chargé. C’est en fait même toute une existence de yakusa qui est passée en revue par l’entremise de plusieurs personnages. Du très jeune et inexpérimenté Hiroshi au vieux boss, ils incarnent tous les différentes phases de la vie d’un yakusa et les multiples facettes d’un unique personnage. Et ce n’est certainement pas un hasard si le film se conclut sur une naissance.

A la manière de Miike, Akimoto trouve une approche originale pour un sujet éculé. Lui aussi s’intéresse aux étrangers parfois proches des milieux mafieux (surtout quand ils sont immigrés illégaux), ainsi qu’aux relations d’amitié masculine et d’honneur envers le clan. Comme lui, il se réapproprie un genre (le film de yakusa) pour y exprimer des choses plus personnelles et y apporter une forme de renouveau.
D’une histoire bien ficelée même si sans surprises, il est néanmoins regrettable qu’Akimoto se sente obligé de verser dans l’action violente pour la scène finale qui ne se donne pas les moyens de ses ambitions. En totale rupture avec ce qui précède, elle détonne fortement et déçoit forcément un peu par son amateurisme et son aspect totalement irréaliste (d’autant que Takaaki Ishibashi n’apparaît pas crédible pour un sou).

Parfois très inspiré du drama (notamment par la présence de nombreux personnages secondaires et le format utilisé) autant que de la série B (certaines scènes sont assez violentes et font directement référence au cinéma de genre et plus particulièrement à John Woo avec des emprunts pas vraiment discrets), Last Drop of Blood est plus un drama de la longueur d’un film (Last Drop of Blood - The Movie ?), avec moins de contraintes qu’imposerait un passage télévisé, qu’un véritable film au sens propre. Espérons tout de même que ce film sorti en catimini permettra à Akimoto de nous offrir sous peu des œuvres plus ambitieuses.

Zeni | 26.04.2004 | Japon

Dispo en DVD au Japon, sans sous-titres.

aka Juusei | Japon | 2003 | Un film de Yasushi Akimoto | Avec Takaaki Ishibashi, Reiko Takashima, Naoki Hosaka, Keizou Kanie, Tatsuo Matsumura, Noritake Kinashi
Désirs volés
The Bodyguard
Antiporno
Dernier train pour Busan
Hôtel Singapura
Les Garçons de Fengkuei
Mr. and Mrs. 55
Mansion by the Lake
Human Lanterns
Passions Juvéniles
Chanbara Striptease
Taiga no Itteki
You Shoot, I Shoot
Eko Eko Azarak : B-Page
Autumn Adagio
Sex Boat
Amer Béton
Una Gota de Sangre Para Morir Amando
Shara
Temptress of a Thousand Faces
Serpent’s Path
Visible Secret
L’Été de la dernière étreinte
Le colt, la brute et le karaté
Tsumugi
Backdancers !
9souls
Some
Hou Hsiao Hsien
Alleycat Rock : Wild Jumbo