Mad Detective

Je suis humain, pourquoi devrais-je être différent ?

Pour leur nouvelle collaboration, Johnnie To et Wai Ka-Fai nous offrent un polar barré. Après la déception provoquée par segment de Triangle dont il avait la charge, Johnnie To revient sur les hauteurs auxquelles il nous avait habitués récemment avec Mad Detective.

Incapable d’élucider la disparition mystérieuse d’un policier, Ho, brillant inspecteur des forces de police de Hong Kong, demande l’aide de son ancien supérieur, Bun. Malgré ses pratiques peu orthodoxes, Bun fut un policier réputé dont les succès faisaient la une des journaux. Mais en offrant son oreille encore sanguinolente en cadeau à un commissaire pour son départ la retraite, Bun a dépassé les limites de l’acceptable. Il a donc également pris la porte, abandonné à sa folie.

Nombre de romans et films policiers nous l’ont déjà expliqué, la méthode la plus efficace pour attraper un hors la loi consiste à se glisser dans sa peau. L’inspecteur Bun dispose de ce pouvoir particulier et y parvient d’autant mieux qu’il reconstitue les crimes. Bun possède la faculté de discerner les personnalités cachées d’un être humain, non par déduction logique mais grâce à un don surnaturel. Et avec le flic soupçonné du meurtre de son collègue, il est servi, celui-ci en possède de multiples. Mais le don qui a permis à Bun de devenir un policier hors pair a un prix. On ne s’infiltre pas sans risque dans l’esprit d’un criminel ou d’un tueur.

La décision du toujours très facétieux Johnnie To et de son comparse de matérialiser à l’écran les différentes facettes des principaux protagonistes est le prétexte à des situations cocasses. Les deux réalisateurs naviguent habilement entre réalité et vision psychotique. Mais il ne s’agit pas seulement d’une bonne idée de mise en scène. Les contradictions propres à tout être, ainsi incarnées à l’écran, rendent d’autant plus humains ses personnages, même le bad guy.

En faisant appel à ses services, Ho redonne sa dignité à Bun. L’ancien policier revit car il exerce de nouveau le métier où il excelle. « Nous voulons du vin, le meilleur », réclame-t-il au serveur du restaurant où il dine en compagnie de « sa » femme, Ho et son amie. Les jours heureux au cours desquels il fonçait dans les rues de Hong Kong au guidon de sa moto, sa femme serrée contre lui, semblent être de retour. Au cours de cette scène, la plus touchante du film, Lau Ching-Wan montre tout le talent qu’il déploie dans la peau Mad Detective. Jamais il ne fait sombrer son personnage dans le ridicule, ce qui aurait pu arriver facilement.

Le final ne surprendra pas les spectateurs des récentes réalisations de Johnnie To, mais est il est ici particulièrement réussi. L’heure n’est plus aux faux semblants et aux personnalités secondaires, mais à la vraie personne dissimulée derrière ces différents reflets.

Ce nouveau film du duo est également servi par une bande originale réussie composée par un français Xavier Jamaux. Une musique qui sait rester discrète, mais peut aussi gagner en intensité en empruntant les intonations des musiques d’Ennio Moricone. Et de celles des films de Melville, peut-être. Le remake du Cercle rouge a un temps fait partie des projets du réalisateur hongkongais, est-ce encore le cas ?

Kizushii | 5.03.2008 | Hong Kong

Mad Detective est sorti sur les écrans français le 5 mars 2008. Il est par ailleurs disponible en VCD et DVD HK, sous-titré anglais.

aka Sun taam | Hong Kong | 2007 | Un film de Johnnie To et Wai Ka-Fai | Avec Lau Ching-Wan, Andy On, Lam Ka-Tung, Kelly Lin
The Bodyguard
Antiporno
Dernier train pour Busan
Hôtel Singapura
Les Garçons de Fengkuei
Green Green Grass of Home
Lost and Found
Intruder
1 (Ichi)
Postman Blues
Hierro
True Legend
Star Reformer
Blind Pig Who Wants to Fly
Gong Tau
Beyond the Years
Godspeed You ! Black Emperor
Perché quelle strane gocce di sangue sul corpo di Jennifer ?
Savior of the Soul
Vital
Patema et le monde inversé
Wonderful Town
Tatouage
Bootleg Film
The God of Cookery
Onmyouji : Youma Toubatsu Hime
Jukkai no Mosukîto
Stormy Weather
Bloody Mallory
893 TAXI