Mere Yaar Ki Shaadi Hai

Les comédies romantiques indiennes, ça déchire !

En lisant ce court commentaire qui suffit pourtant à résumer ma vision de Mere Yaar Ki Shaadi Hai, vous vous demandez très certainement ce que j’entends par la dénomination "comédie romantique indienne" sachant que l’amour et le rire sont des composantes majeures du genre Bollywood. C’est très simple : Mere Yaar Ki Shaadi Hai n’est autre que le remake indien de My Best Friend’s Wedding, comédie romantique US des années 90 avec Julia Roberts, Cameron Diaz et Rupert Everett, qui remplit pleinement le cahier des charges du genre. La trame scénaristique du remake restant la même mais son traitement étant conforme aux codes indiens (durée du film, scènes musicales, jeu des acteurs un peu too much...), les deux canevas sont suffisamment présents et imbriqués pour que l’on puisse parler de comédie romantique Bollywood sans dire deux fois la même chose.

Pour ceux qui n’auraient pas vu l’original, je résume rapidement le principe : Sanjay, personnage principal interprété par Uday Chopra, vit confortablement à Bombay dans un appartement qu’il partage avec Ria, une jeune mannequin interprétée par la subliiiime Bipasha Basu. En dépit de sa plastique à faire tomber les minettes (plastique qui n’est pas sans rappeler celle du chanteur argentin Jairo) et de son humour de star du lycée, chacune des histoires sentimentales de Sanjay tourne court, à croire que ce Casanova ne parviendra jamais à trouver l’âme sœur.

Un matin, il reçoit un coup de téléphone de la part de son amie d’enfance, Anjali, qui lui apprend qu’elle va se marier ; à la façon dont Sanjay réagit à cette nouvelle, Ria comprend qu’il a toujours été amoureux d’Anjali sans jamais oser se l’avouer. Il n’en faudra pas davantage à Sanjay pour se décider à faire ses valises afin d’empêcher ce mariage, mais c’est sans compter l’arrivée, quelques jours plus tard, de Rohit, illustration parfaite du fiancé idéal...

Contrairement aux autres films Bollywood que j’ai pu voir jusqu’à lors, celui-ci ne souffre pas d’une baisse de régime vers les 2/3 du film. En revanche, il met peut-être un peu plus de temps à démarrer et la complète plongée du spectateur dans le film ne s’opère qu’une dizaine de minutes avant l’entracte ; le déclic se nomme Sharara.

Troisième séquence musicale, celle-ci relève instantanément le niveau d’attention du spectateur lorsque Shamita Shetty et dix danseuses, toutes en tenue de chagasse, apparaissent à l’écran et se déhanchent pour l’enterrement de vie de garçon de Rohit, organisé bien évidemment par Sanjay. Les scènes musicales dans les films Bollywood s’inscrivent habituellement comme des respirations, pour relancer le rythme et permettre aux spectateurs de tenir trois heures ; Sharara dispose en plus d’une production musicale originale et très efficace (le mélange de guitare sèche aux sonorités latines avec les voix indiennes et les effets de filtrage fonctionne très bien) et d’une réalisation léchée totalement décomplexée dans les mouvements de caméra et les effets de montage. Le résultat est un intermède de clippeur bien plus frais que l’intégrale des vidéos qui tournent sur MTV Base ; les Destiny’s Child et autres consoeurs feraient d’ailleurs bien de prendre des leçons de sensualité du côté de Bombay...

Hormis Sharara qui reste la séquence marquante du film, vous trouverez votre compte dans Mere Yaar Ki Shaadi Hai, entre les chansons dans les alpages suisses, Sanjana et ses airs de Monica Bellucci, l’arrivée de Rohit au ralenti, le face-à-face jouissif entre Sanjay et Rohit, juste avant l’entracte, tout aussi tendu que celui de Face/Off, l’utilisation toujours aussi abusive des ventilateurs ou encore le concours de danse lors de la soirée des anciens de l’université qui vous donnera l’irrésistible envie de traverser l’écran pour danser avec eux... Et vous aurez même droit à une scène finale d’un romantisme convenu mais qui fonctionne parfaitement. Croyez-moi sur parole, un pareil renouveau pour les amateurs de comédies romantiques que nous sommes, ça ne se refuse pas...

J-Me | 6.07.2003 | Inde

Mere Yaar Ki Shaadi Hai est disponible en DVD, indien et UK.

Inde | 2002 | Un film de Sanjay Gadhvi | Avec Uday Chopra, Jimmy Shergill, Sanjana, Bipasha Basu, Alok Nath, Saurabh Shukla, Neena Kulkarni, Bindu
Solo, Solitude
Désir meurtrier
Mon deuxième frère
The Tenants Downstairs
Headshot
Désirs volés
Un merveilleux dimanche
Shinjuku Incident
Vampire Cop Ricky
Demain on déménage
Musa
Dossier Pom-Pom
Cutie Honey
Les Infiltrés
Resident Evil
Los Sin Nombre
Unbowed
A Snake of June
The Street Fighter
[REC] 2
Les Garçons de Fengkuei
24 City
The Final Storm
Talk to Her
Last Drop of Blood
Sky Captain and the World of Tomorrow
Our Town
Wolf Creek
Mascarades
Knightriders