My Horny Girlfriend

// Attention spoilers !!!
// euh... who cares ???

Et oui, c’est "Matrix Productions Co. Ltd time of the month", une fois de plus ! Le ciel est bleu ! La mer mouille ! Les oiseaux chantent ! Grace Lam veut devenir secouriste en mer sans savoir nager et faire l’amour en gardant ses sous-vêtements ! Le monde n’est-il pas un endroit merveilleux ?

Lorsque le Boss de Grace (Grace Lam) lui saute dessus, il est bien sûr complètement dénué de bonnes intentions. Entre le harcèlement sexuel et la promotion néanmoins, il n’y a qu’un pas que la demoiselle accepte de franchir. Ainsi Grace, secrétaire, devient-elle assistante personnelle du galant homme. "Je savais que je me vendrais à la première occasion", déclare-t-elle en voix off au spectateur, résignée. Autre récompense, le goulu patron lui offre quelques jours de vacances que Grace accepte, pour s’ "éloigner de ce monde de porcs" et respirer l’air marin. Ca commence bien.
Alors que, assise au bord d’un ponton, elle s’apitoie sur son sort, Grace fait tomber ses chaussures à l’eau. Maladroitement elle essaye de les récupérer. Gordon, lifeguard de service intervient mais Grace paniquée, l’entraîne avec elle dans sa chute. Comme elle ne sait pas nager, on peut dire que Gordon est plutôt bien tombé ! Une petite réanimation plus tard, Grace est évidemment amoureuse du Baywatch Boy...
Elle fait alors la rencontre de Dawn (Bessie Chan), mélancolique propriétaire d’un bar en bord de mer, qui conserve son poisson rouge dans une chope remplie de bière, car celle-ci est "plus pure que l’eau de nos océans". Quelle amertume ! La grande dame du Cat III - ici bien réservée - lui conseille de prendre des cours de sauvetage avec Gordon, afin d’être capable de s’occuper d’elle-même. Tout le monde oublie visiblement que Grace ne sait pas nager, mais ce n’est pas très grave ; obéissante, elle rejoint une flopée de demoiselles avides de bouche-à-bouche, Pamila (Hirano Yumi) en tête. Entre les deux prétendantes au maillot de Gordon, l’animosité est immédiate. A tel point d’ailleurs, que Pamila piège Grace en lui donnant rendez-vous un soir dans un hangar, se faisant passer pour Gordon. Même les yeux bandés vous vous en doutez, la supercherie ne peut durer longtemps car c’est Hirano Yumi qui justifie le titre original de ce softcore bas de plafond, Big Breasts Seduction. Pas de soucis de toute façon, Grace n’est pas déçue longtemps et se lance à corps et langue perdus dans une escapade lesbienne avec cette actrice japonaise certes poitrinaire, mais horriblement mal doublée, pas très jolie et tellement mauvaise actrice qu’elle paraît tout le temps sur le point d’éclater de rire.
Croyez-vous que les deux femmes deviennent amies pour autant ? Que nenni ; pour une raison qui m’échappe Pamila semble même avoir humilié Grace. Notre héroïne d’ailleurs, pose dés le lendemain deux questions, aussi pertinentes qu’inattendues à Dawn : 1) pourquoi une femme décide-t-elle subitement de coucher avec une autre femme ? 2) Gordon n’a-t-il donc sauvé que des jeunes femmes ? Il semblerait que Grace ait vu clair dans le jeu des scénaristes...

My Horny Girlfriend (titre délicieusement évocateur !) est tellement riche en péripéties sexuelles aberrantes, que je pourrais vous résumer le film en entier sans me lasser (vous par contre...) : le piège sexuel tendu par Grace à Pamila par le biais d’Eddie - le meilleur ami de Gordon - qui se termine en coucherie à trois, les pratiques de Pamila et de son vibromasseur providentiel sous le sable, l’imagination jalouse de Grace et j’en passe... et oui, je pourrais vous détailler tout ça, et vous rappeler au passage combien Grace Lam est charmante, peu vêtue et au combien entreprenante pour une fois...
Et bien non, je ne le ferais pas (comment ça, c’est fait ?). Mieux vaut se concentrer en effet sur l’essentiel, car My Horny Girlfriend est une véritable leçon de psychologie, de philosophie et d’humilité. Ainsi la vie, avec ses hauts et ses bas, est-elle aussi difficile à maîtriser que les vagues de l’océan. Le seul choix de cette vie dans notre "monde de porcs", c’est de profiter de quelqu’un ou alors de se laisser abuser ; peu importe tant qu’on est heureux ! Il est par conséquent parfaitement légitime pour Grace de faire la moue et de se plaindre que Gordon ne veut pas d’elle, tout en profitant sexuellement de tout ce qui lui passe sous la main, homme ou femme, ami(e) ou rival(e). Sachez aussi que les poissons peuvent survivre symboliquement dans la bière - mais seulement jusqu’à la mort de leur propriétaire (il y a sûrement une métaphore étonnante dans cette image). Enfin, tout le monde peut devenir maître-nageur sans savoir nager : c’est évidemment cette leçon d’altruisme exceptionnelle, qui termine de faire de My Horny Girlfriend un chef-d’œuvre du cinéma d’exploitation.

Bien entendu c’est une blague car tout ceci n’a aucun sens (et cet article est certainement inutilement long), mais le film de cet obscure homonyme de Patrick Leung (qui porte en réalité le nom du héros de The Lovers !!!) remplit sans réfléchir son objectif, tout aussi altruiste finalement : nous faire allégrement profiter de Grace Lam et de sa comparse nippone. Il manque l’humour d’un Fox Ghost et l’enthousiasme d’un Erotic Agent pour que My Horny Girlfriend soit autre chose que de l’eye candy et donc vraiment agréable... mais étant donné que Grace s’y démène comme jamais, ne boudons pas notre plaisir (même si Hirano Yumi est, comment dire... un peu flippante) ; d’autant que si l’on en croit ses déclarations récentes, la demoiselle devrait se rhabiller pour quelque temps :

"I’ve decided not to reveal points in CAT-III films anymore. I’m tired of fighting with my family about it. Besides, I want to change things up and try playing different kinds of roles." - Grace Lam [1]

Comme Sophie Ngan ? Ah non, tu ne vas pas t’y mettre aussi ! Ce qui est pris en tout cas...

Akatomy | 30.08.2003 | Hong Kong, Category III

VCD et DVD HK disponibles chez Universe. Copie superbe pour source numérique... aucune difficulté !

[1Source : www.hkentreview.com - where else ? ;-)

aka Big Breasts Seduction | Hong Kong | 2002 | Un film de Patrick Leung San-Pak | Produit par Cary Grant | Avec Grace Lam Nga-Si, Oscar Lam Wai-Kin, Bessie Chan Ming-Kwan, Eddie Lam Kin-Fung, Hirano Yumi
Headshot
Désirs volés
The Bodyguard
Antiporno
Dernier train pour Busan
Hôtel Singapura
Bachelor Party in the Bungalow of the Damned
I Am an SM Writer
Battle Royale 2
Locataires
15
15
Shirome
Bloodrayne 2 : Deliverance
Ecstasy Girls
Dragon Killer
Phantom of the Toilet
Twinkle
Crime of a Beast
She, a chinese
Hell’s Ground
The Mighty Peking Man
Les Intrus
Donnie Darko
Charlie’s Angels : Full Throttle
Endless Semen
Heisei Tanuki Gassen Pompoko
Protégé de la Rose Noire
Le Bon, la Brute, le Cinglé
Cold Prey
Prisoner Maria the Movie