Parents

Un jeune garçon, Michael, vient juste d’emménager avec ses parents dans une banlieue bien tranquille du Massachusetts. Cependant Michael est sujet à de sanglants cauchemars. Son père lui inspire un certain malaise, sans toutefois que le garçon sache pourquoi. Et surtout, Michael ne partage pas l’amour de la viande de son père... Pourtant tout va bien, nous sommes dans les années 50 alors que le consumérisme bat son plein, papa travaille à développer entre autres des défoliants pour « Toxico », une société de chimie. Néanmoins Michael révèle ses soupçons à l’assistante sociale de son école...

Cette première réalisation est simplement, sans aucun abus de langage, un chef d’œuvre ! Bob Balaban fait preuve d’un talent incroyable de conteur d’histoire. Son sujet est simple, et on attend le moment où le film basculera. Mais Balaban nous amène tellement à douter, à travers les scènes de cauchemars et d’hallucinations du jeune héros, ponctuées par des séquences plus légères au cours desquelles une petite pincée d’ironie corrosive vient nous détendre (tous les bons bouchers, normalement, attendrissent la viande au préalable !), qu’on se sait plus à quoi s’attendre. Bref, on ne sait pas si c’est du lard ou du cochon ; jusqu’à ce que, le spectateur à point, la terrible réalité sur les parents de Michael nous soit révélée.

Le tout nous est servi par un Randy Quaid (La Dernière corvée, Missouri Breaks, The Long Riders, Kingpin) au sommet de son art, une Mary Beth Hurt (Le Monde selon Garp, Light Sleeper) parfaite en ménagère modèle des années 50, et un excellent Bryan Madorsky en fils perturbé. Il serait d’ailleurs intéressant de savoir si il n’a pas été réellement traumatisé, vu qu’il semblerait que ç’ait été son unique rôle !

Parents est réellement un petit bijou. Pas de gore, pas de warf-warf inutiles, une réalisation intelligente sans débordement, mais ponctuée de séquences incroyables, notamment celle où Michael se jette dans son lit... Je n’en dis pas plus. Je m’en voudrais de gâcher le plaisir de la découverte de ce bijou, sur lequel j’espère cher lecteur tu va te ruer. Aussi cet article ne s’étalera pas plus longtemps. Même les végétariens les plus endurcis seront à la fête. Courrez goûter à ce superbe film.

Parents a été diffusé au cours de la XIXème édition de l’Etrange Festival (Paris, 2013) une aubaine ! Il fut un temps disponible en VHS, même en France où il partageait une collection avec notamment l’excellent Paperhouse, puis en DVD aux US, épuisé depuis belle lurette. Et depuis... nada !
Remerciements à Xavier Fayet.

Canada / USA | 1989 | Un film de Bob Balaban | Avec Randy Quaid, Mary Beth Hurt, Bryan Madorsky, Sandy Dennis, Kathryn Grody, Deborah Rush, Graham Jarvis
Akira Kurosawa et La guerre des étoiles : une force venue du Japon
Winter Vacation
Bangkok Nites
Un temps pour vivre, un temps pour mourir
Siti
Dodes’kaden
Typhoon
The Wesley’s Mysterious File
Combat sans code d’honneur
Ghost in Love
Marriage is a Crazy Thing
Underwater Love
Yakuza Apocalypse
Undead
Rose Rose I Love You
Barbarella
Cowboy Bebop : Tengoku no Tobira
Rough Cut
Girls Are No Good
Police contre Syndicat du Crime
Hôtel Singapura
Human Lanterns
Shinjuku Incident
Colour Blossoms
Taal
They Came to Rob Hong Kong
Onmyouji
Odyssey
Time and Tide
L’île nue