People Mountain People Sea

Sympathy for Mr. Vengeance.

Lion d’argent à Venise et Montgolfière d’Argent à Nantes, People Mountain People Sea est abonné aux accessits. Cette reconnaissance festivalière est méritée : le film de Cai Shangjun est une réussite tant sur le plan du scénario que de son traitement esthétique. La force de l’un alimentant celle de l’autre. A l’heure du bilan cinématographique pour 2011, ce second long-métrage est clairement l’un de mes films préférés de l’année, toute nationalité confondue.

Moto taxi, le frère de Lao Tie a été attaqué et froidement achevé à coups de couteau par un de ses clients qui voulait lui voler son engin. L’assassin, prisonnier récemment libéré et natif de la région, a pris la fuite. La police lui a affirmé qu’elle ferait tout pour trouver le coupable, mais Lao Tie ne se fait pas d’illusion et part rechercher lui-même le meurtrier. Après avoir vainement tenter de retrouver sa trace avec l’aide d’un ami dans les dédales de la tentaculaire ville de Chongqing [1], un policier lui donne un tuyau : le tueur a été aperçu dans une mine de charbon illégale dans le nord de la Chine.

Du sommet des montagnes blanchies par le soleil, au tréfonds du puits obscur d’une des nombreuses mines de charbon illégales, le réalisateur chinois filme une course-poursuite âpre dans une Chine sans foi, ni loi. Face à une police corrompue ou aux moyens insuffisants, Lao Tie sait qu’il ne peut compter que sur lui-même s’il veut obtenir un résultat. Ce campagnard laconique vit dans son village natal, mais il connait les règles qui régissent la vie dans le reste du pays. Comme de nombreux compatriotes, il a tenté sa chance en ville avant de revenir vivre dans ses montagnes. Tel le personnage joué par Lee Marvin dans Le Point de non-retour de John Boorman, Lao Tie est un bloc tout entier dirigé vers son objectif, quel qu’en soit le prix à payer.

Si ce film est très noir, Cai Shangjun ne fait pas l’erreur de le plonger dans une noirceur absolue. Il le laisse respirer en laissant parfois percer un peu d’espoir. Après avoir vainement attendu le coupable chez lui, Lao Tie accueille ainsi dans sa famille la mère de l’assassin qui vivait seule. Même le dénouement dantesque du film pourra être vu sous un jour optimiste.

Avant d’en arriver là, le réalisateur nous montre la vie dans une mine de charbon, qui tient plus du camp de concentration. Enfermés dans leur baraque, les mineurs sont fouillés par des gardiens en arme avant chaque descente de peur qu’ils introduisent des allumettes pour déclencher un coup de grisou et mettre fin à leur misère. Les mineurs pris la main dans le sac sont expédiés ad patres d’une façon abominable (mais aussi très originale au cinéma), broyés par le jet d’eau à haute pression servant à fractionner le charbon. Lao Tie a atteint le dernier cercle de l’enfer de la société chinoise.

A rebours d’une tendance lourde du cinéma actuel ou tout est souligné à l’excès, Cai Shangjun a pris le parti d’une mise en scène sans fioritures. La musique est absente du film, à l’exception de sa conclusion, les dialogues sont réduits à leur plus simple expression, le réalisateur chinois fait confiance à la seule force de la composition de son plan, et quelle force. Rarement des scènes simples m’ont paru aussi impressionnantes.

People Mountain People Sea a été présenté au cours de la 33ème édition du Festival des 3 Continents (Nantes), où il a remporté la Montgolfière d’Argent.
Le film sort en salles le mercredi 19 juin 2013.

[1Près de 40 millions de personnes vivent dans cette ville grande comme la Suisse.

aka 人山人海 | Chine | 2011 | Un film de Cai Shangjun | Avec Chen Jianbin, Tao Hong, Wu Xiubo, Li Hucheng, Zhang Xin, Wang Xu, Bao Zhenjiang, Hou Xiang et Tian Xinyu.
Headshot
Désirs volés
The Bodyguard
Antiporno
Dernier train pour Busan
Hôtel Singapura
Her Vengeance
Lady Snowblood - Love Song of Vengeance
Dog Bite Dog
Young Policemen in Love
Le monde de la Nikkatsu Action : sans frontières, sans limites
Franklyn
Escape From Hong Kong Island
Shôrinji kenpô
Confession of Murder
The Frame
Dans l’arène du vice
Cartel
Girls Are No Good
Rinco’s Restaurant
P2
P2
Silver Hawk
Duel to the Death
Hideo Nakata
Le Tombeau des lucioles
Rouge
Dry Wood Fierce Fire
Sector 7
Twist
Vivek Oberoi