Rogue

Vive les voyages en avion : c’est sans ses bagages que Pete McKell (Michael Vartan), reporter, débarque dans la nature luxuriante d’un parc naturel australien. De quoi le mettre de bonne humeur, d’autant que les locaux le prennent de haut, qu’il fait une chaleur à mourir, et que le bar où on lui sert un café à la mouche est tapissé de photos atroces, de victimes des crocodiles du coin. Quoiqu’il en soit, Pete rejoint d’autres touristes, tout aussi exaspérés par la température et la faune, le temps d’une croisière au milieu des crocos. Aux commandes du bateau, la belle Kate (Radha Mitchell) connaît la chanson des complaintes des étrangers, elle qui n’a jamais quitté la région. A l’exception d’une rencontre houleuse avec un bad boy, visiblement épris de Kate à sens unique, et son redneck de copain, tout se passe pour le mieux. Mais au moment de faire demi-tour, le petit groupe aperçoit une fusée de détresse dans le ciel. Remontant la rivière en direction de l’appel au secours, le bateau est attaqué par un reptile colossal, et s’échoue sur un ilot minuscule. Sans moyens de communication et menacé par la marée, le groupe, entamé par la vorace créature territoriale, doit trouver un moyen de survivre...

Pour son second long-métrage, Greg McLean reste chez lui, en Australie – et vu la beauté des paysages, on le comprend –, pour s’adonne une nouvelle fois au survival en milieu naturel, mais troque le prédateur humain de l’excellent Wolf Creek contre celui, aquatique (en liberté mais non mutant, n’en déplaise aux fans de Sean S. Cunningham), des eaux du parc Kadaku.

Comme son prédécesseur, Rogue brille avant toute chose par sa réalisation. Sa longue séquence d’ouverture est impeccable ; McLean donne corps à son groupe hétéroclite de façon très fluide, parvient à éviter les clichés trop flagrants en prolongeant les dialogues anodins, à même de définir la personnalité de chacun, en arrière plan, alors que les images leur préfère les paysages australiens mais aussi le regard de Kate, où se joue l’évolution de la tension, de l’altercation avec un Sam Worthington encore méconnu à l’arrivée de la menace reptile. A cet instant, la mise en scène change de ton, mais reste englobante dans son approche du suspense. Les victimes se font hors champ ou au détour d’une opportunité, incarnée dans le regard porté sur le groupe, par exemple, sur un spectaculaire lancé de père de famille happé en un clin d’œil.

McLean, volontairement, ne donne jamais trop de poids à la créature, se concentre sur la propension de l’homme à précipiter sa perte. Dans une certaine mesure, il se refuse, comme dans Wolf Creek, à trop expliciter un héros – ou une héroïne -, rajoutant à la tension de l’ensemble. Il tarde du coup à afficher une véritable confrontation, préférant installer un climat de crainte et de panique, pour mieux emmener Pete dans un périple quasi métaphysique au cœur de la végétation, où se jouera, en tête à tête dans l’antre de la créature, la résolution de l’histoire.

Cette dernière séquence, intéressante, comporte tout de même un bémol en la personnalité de Pete. Si Michael « My name is not Michael Vaughn » Vartan joue à merveille le mépris silencieux du citadin délocalisé, il se transforme de façon peu crédible en guerrier grossier. On dirait que les fuck mis dans sa bouche par le scénario lui piquent la langue, et son ultime attaque au cure dents géant, un tantinet improbable, pâtit d’un manque flagrant d’expression et d’incarnation. Pour le reste, ce Rogue est réussi sans être non plus remarquable. Mais on ne saurait renier le plaisir de retrouver Radha Mitchell, sublime scream queen contemporaine qui brille discrètement dans le cinéma de genre depuis Pitch Black, dont la beauté presque quelconque est décidément, elle, remarquable.

Akatomy | 22.10.2009 | Hors-Asie

Sorti sur les écrans français le 13 août 2008, Rogue est disponible en DVD dans n’importe quelle crémerie et autre bureau de poste.

aka Solitaire | Australie | 2007 | Un film de Greg McLean | Avec Michael Vartan, Radha Mitchell, Sam Worthington, John Jarratt, Stephen Curry, Heather Mitchell, Geoff Morrell, Celia Ireland, Mia Wasikowska, Caroline Brazier, Damien Richardson, Robert Taylor, Barry Otto
Solo, Solitude
Désir meurtrier
Mon deuxième frère
The Tenants Downstairs
Headshot
Désirs volés
Asako in Ruby Shoes
Killing Angel
Bubba Ho-Tep
Diary
Mucha Sangre
True Legend
Jukkai no Mosukîto
My Sassy Girl
Resort Massacre
Love Undercover
Taal
Mizue Kunizane | Sion Sono
2009 Lost Memories
Teenage Hooker Becomes Killing Machine
Truth or Dare
Esclaves de la souffrance
Let the Wind Blow
Misa the Dark Angel
Jail House Eros
The City of Violence
Kaitô Ruby
The Tracey Fragments
Rashōmon
Forever the Moment