Skinny Tiger & Fatty Dragon

Devant une jaquette aussi belle, et un tel casting, on serait bien tenté de resituer Skinny Tiger & Fatty Dragon en plein boom des Aces Go Places et des Lucky Stars - c’est-à-dire dans les années 80. Et bien non, ce petit bijou d’humour/action, signé par l’immense Liu Chia-Lang (36th Chamber of Shaolin, Spiritual Boxer, Mad Monkey Kung Fu, Drunken Master II et j’en passe !), date en réalité du début des années 90... Anachronique ? Certainement ! Jouissif ? Pas qu’un peu...

Baldy/Tiger (Karl Maka, mortel) et Fatty/Dragon (Sammo Hung, gros mais subtil) sont deux flics plutôt trublions et pas vraiment conventionnels. Redoutés par les malfrats autant que par leurs collègues et supérieurs, ils sont à la poursuite de Tak, un caïd de la drogue particulièrement fuyant. Un jour, ils réussissent à soutirer des informations de l’un de ses hommes de main, le bien trouillard Johnny, et se mettent à la recherche d’un dealer travesti dans une gallerie commerciale. Bien maladroits, ils ne parviennent pas à choper le dit travelo, trop occupés qu’ils sont à vérifier l’authenticité des seins de Carrie Ng (Princess dans Naked Killer, ça vous rappelle des moments humides, peut-être...) - ni plus ni moins que la petite amie de Tak... qui ne manque pas de porter plainte aux supérieurs de Baldy et Fatty ! Les bévues se suivent et se ressemblent, et, après avoir ruiné la cérémonie de mariage du chef de la police, nos deux amis sont invités à prendre quelques semaines de vacances à Singapour, et délestés de l’affaire Tak qu’ils étaient pourtant parvenus à coffrer mais qui sera relâché sous caution...
A Singapour, ils rencontrent deux demoiselles avec qui ils projettent d’ouvrir un karaoke, et ils décident donc de rentrer poser leur démision. Mais Tak profite de sa liberté nouvelle pour agresser la copine de Baldy et le père de Fatty, lesquels décident finalement de partir seuls en guerre contre Wing (interprété par Liu Chia-Lang lui-même), frère de Tak et Roi de la Drogue auto-proclamé...

Illutration parfaite de la structure en bobines de la majorité des films HK, Skinny Tiger & Fatty Dragon n’est pas tant rythmé autour de son intrigue (au contraire très largement déséquilibrée) que des péripéties de ses deux fantastiques personnages-titres - et Dieu sait qu’elles sont nombreuses ! De l’excellente scène d’ouverture au magnifique combat final (qui délaisse l’humour pour une violence sèche et spectaculaire), Karl et Sammo jouent de leurs physiques respectifs, de leurs talents humoristiques et martiaux parfaitement complementaires avec un tel naturel qu’on pourrait croire qu’il s’agit d’un véritable couple, à la ville comme l’écran.

Alors bien sûr, Skinny Tiger & Fatty Dragon, c’est quand même un peu du vu et revu, mais bon : Carrie Ng se fait tabasser à merveille, tous les assassins du films sont d’horribles travelos (allez savoir pourquoi), Karl Maka a vraiment une tronche impayable, et Sammo... Ah ben le Sammo mériterait bien un article pour lui tout seul, tant ses déplacements aériens resteront toujours un spectacle miraculeux. Et pour les petits derniers du fond qui seraient encore réticents à se plonger dans cette bombe de la comédie d’action 100% cantonnaise, sachez qu’il n’y a qu’une chose plus belle que Sammo Hung en plein combat : Sammo qui danse sans retenue ! Bon sang, mais qu’est-ce que vous faites encore devant votre ordinateur ????

Akatomy | 23.10.2001 | Hong Kong

DVD Mei-Ah HK :
La copie est propre mais sans aucun éclat, non time-codée, au format mais non-anamorphique, et accompagnée d’un 5.1 parfaitement artificiel. Mais vu le prix ($5.50), on ne peut pas dire grand chose, ce serait indécent... (quoique !)
Le film est bien sûr disponible aussi en VCD HK.

aka Nutty Kickbox Cops | Hong Kong | 1990 | Un film de Liu Chia-Lang (Lau Kar-Leung) | Avec Sammo Hung Kam-Bo, Karl Maka, Liu Chia-Lang, Carrie Ng, Po Tai, Ridley Tsui, Gabriel Wong, Fung Woo
Désir meurtrier
Mon deuxième frère
The Tenants Downstairs
Headshot
Désirs volés
The Bodyguard
Sumo Do, Sumo Don’t
Soi Cheang
Tony Takitani
Niki Larson
La Petite balle lancée par un nain
Tetsuo : the Bullet Man
Les Larmes de Madame Wang
Devil’s Woman
Her Name is Cat 2 : Journey to Death
My Old Sweetheart
Zero Woman 5
Olivier Assayas
Lie, lie, lie
Buddha Mountain
Organ
Le Pornographe
Sparrow
Chant des mers du Sud
Maniacal Night
Scared
Shinji Aoyama | Masaya Nakahara
La Chambre Noire
Peau d’âne
La proie