Surprise

Ca fait du bien aussi, parfois, de se plonger dans un film sans savoir la moindre chose à son sujet. Quand celui-ci pousse qui plus est le vice à s’intituler Surprise, et ne déflore par conséquent sa trame que de façon très progressive, le plaisir est encore plus complet ! Car derrière ce titre se cache effectivement une agréable surprise, sous la forme d’une excellente comédie avec Lee Yo-Won (Afrika, Attack on the Gas Station) et Shin Ha-Gyun (Sympathy for Mr. Vengeance, JSA, Guns & Talks).

Ha-Young (Lee) est styliste dans un salon de coiffure. Lorsque le film commence, on la retrouve en train de discuter avec deux de ses amies dans une pièce au-dessus du salon. Le sujet de leur débat ? Les hommes. Un sujet sur lequel les opinions de Ha-Young et Mi-Kyung (Kim Min-Hee) diffèrent, plus que sur tous les autres. Et pourtant les deux jeunes femmes sont les meilleures amies du monde. Mi-Kyung est une "fille à papa" d’un paternel très riche mais qui, plus ou moins indirectement, va se retrouver à l’origine des ennuis de Ha-Young ; je m’explique...

Mi-Kyung est partie étudier un certain temps aux USA ; sur place, elle y a rencontré l’homme de sa vie, un certain Jung-Woo - promis au meilleur avenir puisque sorti des rangs d’un MIT. Dans moins de 24 heures, Jung-Woo arrive en Corée : normalement Mi-Kyung doit aller le chercher en début de matinée, et se ballader avec son amour retrouvé toute la journée, en attendant le lancement de l’anniversaire-surprise qu’elle prépare depuis plusieurs semaines déjà. Seulement, au dernier moment, cette mise en scène mielleuse à souhait dérape : la mère de Mi-Kyung lache à son mari - un personnage remarquablement obtu et immonde - que Jung-Woo est mi-coréen, mi-hawaien. Le père refuse d’avoir un "half-breed" dans sa famille et "annule" non seulement la soirée surprise, mais aussi la relation de sa fille. Du coup, Mi-Kyung n’a qu’une petite journée pour convaincre son père, et c’est Ha-Young qui doit aller chercher Jung-Woo à l’aéroport, et occuper toute la journée cet homme qu’elle ne connaît pas, sans qu’il se doute de rien...

Le point de départ de Surprise n’est pas si surprenant que ça ; il ne s’agit ni plus ni moins que de la constitution d’une comédie de quiproquos classique. Si l’on peut s’attendre assez rapidement à ce que l’histoire dérive vers la naissance de sentiments entre Ha-Young et Jung-Woo, il est difficile d’imaginer jusqu’où notre héroïne est capable d’aller pour satisfaire son amie capricieuse. Ainsi, plutôt que de dévoiler son identité et trouver une excuse pour faire patienter le jeune homme, Ha-Young préfère jouer la rencontre accidentelle, virant rapidement à la persécution hystérique. A l’aéroport, elle bouscule Jung-Woo une première fois sans savoir que c’est lui ; lorsqu’elle recoupe les indices laissés par Mi-Kyung, Jung-Woo est déjà en train de lui échapper. Pour le retenir, elle décide de "malencontreusement" renverser un gobelet de café sur son manteau. C’est là que le harcèlement improbable commence : Ha-Young force Jung-Woo à lui laisser emmener son manteau au pressing. Sur place, elle négocie avec le teinturier pour que le nettoyage dure deux heures, prétextant que le garçon est son petit ami et qu’elle a besoin de temps pour le reconquérir car ils viennent de se disputer. Dans un premier temps, Jung-Woo ne se démonte pas et part carrément acheter un nouveau manteau. Ha-Young se propose alors de l’accompagner à Séoul mais se trompe volontairement de chemin, et ainsi de suite. A chaque fois qu’il tente d’échapper à sa persécutrice, Ha-Young trouve un moyen malhonnête de se retrouver dans ses pattes, n’hésitant pas à feindre l’accident, à lancer la police à ses trousses et j’en passe. Bien sûr, rapidement, nos deux héros tombent amoureux l’un de l’autre...

Là où Surprise se démarque de ses semblables occidentaux, comme souvent dans les films coréens, c’est dans la fraîcheur de la narration et des personnages. L’attitude iconoclaste de Ha-Young offre un contrepied parfait à la nonchalance de Jung-Woo, et les deux acteurs principaux offrent une authenticité parfaite à leur interprétation.
La jeune Lee Yo-Won trouve enfin un rôle complet après sa participation à Attack on the Gas Station, et sa "sous-exploitation" dans le décevant Afrika. On lui découvre un côté très "Charlie Young" : une femme-enfant craquante, supposée être masculine et sans attrait particulier pour les hommes, mais qui dévoile son charme imparable au fil de ses maladresses. Lee Yo-Won est tout aussi convaincante dans ses mises en scènes désespérées que dans sa prise de conscience de la complexité d’une relation avec le petit copain de sa meilleure amie, et l’évolution de son personnage sonne tout à fait vraie. Shin Ha-Gyun - dont les films précédents nous avaient déjà permis de découvrir un talent protéiforme - est lui aussi parfait dans le rôle du gars tranquille, patient, à la fois énervé et sous le charme de sa persécutrice.

Surprise offre de nombreux moments de fou rire (le rêve de Ha-Young au cours duquel elle imagine la réaction du père de Mi-Kyung face à Jung-Woo, traitant ce dernier d’aborigène !!!), mais aussi quelques tentatives de retournements qui amènent le spectateur à retenir sa respiration (le coup de la drogue, notamment). Si le film s’avère au final sans surprise, paradoxalement, le spectateur marche jusqu’au bout dans cette histoire d’amour malvenue mais craquante, qui donne envie à tout un chacun de remonter le temps et tomber amoureux à nouveau.
Comme souvent avec les comédies coréennes, ce n’est donc pas l’originalité qui fait la force de Surprise, mais l’efficacité de l’exécution et de l’interprétation. Sans atteindre la perfection d’un Art Museum by the Zoo, Surprise est donc une excellente solution pour remplir votre tête de gazouillis d’oiseaux et de sourires, croyez-moi !

Akatomy | 4.10.2002 | Corée du Sud

Surprise est disponible en DVD coréen chez Cinema Service, sous-titré en anglais (pas vu).

aka Surprise Party | Corée du Sud | 2002 | Un film de Kim Jin-Seong | Avec Lee Yo-Won, Shin Ha-Gyun, Kim Min-Hee
Désir meurtrier
Mon deuxième frère
The Tenants Downstairs
Headshot
Désirs volés
The Bodyguard
Horoscope 2 : The Woman From Hell
Les enfants de Kaboul
DV Domestic Violence
2046
Il Camino
La Coiffeuse
8000 Miles
Colour Blossoms
Le Petit Garçon
Cho Eun-sook
Mob Sister
Tamala 2010 - A Punk Cat in Space
La Divine
Le petit jouet
Lady Battle Cop
All About Women
L’arriviste
Hierro
A Time to Love
Arahan
Twin Dragons
Prisonnière du vice
El Mudo
Sadistic Mâriya