Tetsudo-en (Poppoya)

Ken Takakura en vieux chef de gare nostalgique d’une vie qu’il n’a pas vécu...

Autant vous le dire tout de suite, Poppoya Tetsudo-en est un bon film, ou plutôt devrais-je dire un beau film... Ken Takakura y interprète Sato Otomatsu, un ancien conducteur de train, chef de gare à Horomai, petite ville minière qui se trouve être le terminus d’une ligne de chemins de fer amenée à disparaître.

Le film nous conte donc le train-train (...!!) quotidien d’Oto-san ; à savoir une vie professionnelle sur le déclin - l’âge de la retraite approche, la ligne va fermer, aucun travail de remplacement en vue... - et une vie personnelle ratée - décès prématuré de sa fille alors bébé, mort de sa femme gravement malade.

Oto se pose un grand nombre de questions sur ce qu’il a fait de sa vie et ce sont ses rares amis qui, en lui parlant de sa femme et de sa fille, éveillent en lui un sentiment de culpabilité dont il se libère en s’enfuyant dans son monde de rails (qui a dit de coke.. ?!?) et de vapeur. Oto-san est très seul (et ce malgré ses amis pourtant bienveillants) jusqu’au jour où une jeune fille vient récupérer la poupée égarée par sa petite sœur...

Dotée d’une réalisation de Yasuo Furuhata assez soignée et d’une magnifique photographie, la mise en scène oscille entre flash-backs (très nombreux), moments présents et apparitions fantomatiques. Poppoya est un film marqué par un onirisme très présent. La distribution est parfaite (Hidetaka Yoshioka, Masanobu Ando, Shinobu Ôtake) et Ken Takakura y est tout simplement excellent (et émouvant) dans un registre auquel il ne nous avait pas habitué jusqu’à présent - il a d’ailleurs reçu pour ce film l’Award du meilleur comédien au Festival du film de Montréal 1999. Pour conclure, Poppoya n’est certainement pas un chef-d’œuvre au sens où on l’entend, mais il a au moins le mérite d’être beau, émouvant et nostalgique ce qui, de nos jours, est plutôt rare...

Kuro | 13.06.2001 | Japon

Supports existants :
VCD Hong-Kongais (sous-titres anglais + chinois)
DVD Japonais (Zone 2) pas vu, certainement réussi mais aucun sous-titres
DVD Hong-Kongais (Zone All) Belle image, colorée et bien définie ; au niveau du son, une stéréo de bonne qualité et enfin, des sous-titres au choix anglais ou chinois. Transfert 4/3 - 1:1:85.

aka Poppoya Railroad Man | Japon | 1999 | Un film de Yasuo Furuhata | Avec Ken Takakura, Shinobu Ôtake, Ryoko Hirosue, Hidetaka Yoshioka, Masanobu Ando
Entre le ciel et l’enfer
Les salauds dorment en paix
Hirokazu Kore-eda
Après la tempête
Taipei Story
La forteresse cachée
Sky Captain and the World of Tomorrow
Machines of Love and Hate
The Spy Dad
The Myth
April Story
La Bête humaine : séquence d’ouverture
Crazy Lee
Lost in Translation
My Left Eye Sees Ghosts
Protégé de la Rose Noire
Dans l’arène du vice
Paju
Le Vagabond de Tokyo
Bloody Secret 2000
Nagima
Fleur Pâle
First Squad : Le Moment de vérité
Satorare : Tribute to a Sad Genius
Souffle
The Haunted Cop Shop
Kamikaze Girls
Still Walking
Chinese Odyssey 2002
Quatre minutes