The Musical Vampire

"London bridge is falling down, falling down, falling down
London bridge is falling down, my fair lady."

Vous allez peut-être me dire que je suis bien naïf ou idéaliste, mais quand je découvre un film HK intitulé The Musical Vampire, je me prends bien évidemment à rêver d’un revenant, bondissant bien sûr mais aussi chantonnant. Une ’exorcist-musical comedy’, quoi ! Non ? Et bien non, effectivement. Maybe the next one, comme dirait James Ballard à sa femme dans Crash. En attendant...

Ah-Hoo et Ah-Keung sont deux apprentis au service d’un puissant exorciste. Si Ah-Keung est un élève sérieux, avide notamment de progresser constamment au kung-fu, Ah-Hoo (supposé beau gosse qui tient en réalité de l’endive royale) est un tire au flanc plus préoccupé par la gente féminine que par ses capacités martiales. Un jour, son maître le charge pour prouver sa valeur, d’escorter la dépouille bondissante de Yam-tin-tong au village de Yam, où la famille du défunt l’attend pour célébrer la cérémonie funéraire. Ce faisant, Ah-Hoo fait la rencontre d’une demoiselle plus que charmante, Chu-Chu (Loletta Lee), pour qui il craque instantanément. Accessoirement, il tombe aussi dans un drôle de guet-apens, et la dépouille de Yam-tin-tong est enlevée. C’est un intermède surréaliste qui permet alors au film d’avancer : le cadavre a été dérobé par un scientifique qui fait des recherches comparatives sur les cadavres du monde entier. L’intervention de celui-ci sur le vampire, auquel il retire le parchemin magique qui permettait de le contrôler, va avoir pour effet de modifier sensiblement la nature du revenant. Celui-ci se transforme effectivement en créature assoiffée de sang, capable de parole et... mélomane.

Etonnant, non ? En bien ou en mal, The Musical Vampire l’est de toute façon, de bout en bout. Ainsi, l’introduction du film, haute en arts martiaux, qui nous montre Ah-Hoo et Ah-Keung s’entraîner au kung-fu avec des vampires, nous laisse imaginer un film "historique", en costumes. Puis, débarque au milieu de cette reconstitution, la superbe Loletta Lee vêtue d’un maillot une pièce plutôt... contemporain. Enfin, le laboratoire du pseudo-Herbert West est résolument moderne. Qu’importe, le film s’en retourne quelques décennies en arrière - probablement au début du siècle. Admettons.
Après avoir traversé les époques, Wilson Tong s’essaye à bon nombre de tons, tout en gardant à l’esprit un trait d’humour foncièrement cantonais. On passe du film de kung-fu à la comédie, puis au film d’horreur, puis à nouveau à la comédie ; pour arriver enfin dans les dernières bobines, à un joyeux n’importe quoi "musical".

Car oui, il y a bien de la musique dans The Musical Vampire. Ou plutôt, il y a UNE musique dans The Musical Vampire. Celle, rapidement insupportable, de la chansonnette citée en introduction de cet article. Chu-Chu (’Train’ de son nom de famille ?) possède une montre / boîte à musique, dont l’air est la seule chose capable d’arrêter la dépouille de Yam-tin-tong. Du coup, les "scénaristes" s’en donnent à cœur joie pour bousiller deux-trois bobines rien qu’à partir de ces quelques mesures de musique, longuement déclinées sous forme de sifflements. Dur.

Dans l’ensemble, The Musical Vampire est donc un film aussi incohérent qu’insignifiant, qui mérite tout de même un visionnage de la part des fétichistes du "London bridge...", certes, mais aussi des amateurs de ’n’importe nawak’. Quant aux puristes, je leur conseille pour se faire du mal, d’assister à un dialogue dans la langue des vampires. Attendez... fétichistes, loufdingues, puristes... Ah ben ce film est pour tout le monde, alors !

Akatomy | 1er.01.2004 | Hong Kong

The Musical Vampire est disponible en VCD HK chez Mei Ah.

Hong Kong | 1990 | Un film de Wilson Tong Wai-Shing | Avec Lam Ching Ying, Rachel Lee Lai-Chun (Loletta Lee, Loretta Lee), Lee Ga Sing, Stanley Fung Sui-Faan, Charlie Cho Cha-Lee, Hung Yan Yan, Tai Bo, Wong Siu Yat
Désir meurtrier
Mon deuxième frère
The Tenants Downstairs
Headshot
Désirs volés
The Bodyguard
Hitch-Hike
Resort Massacre
Kao
Kao
Re-Cycle
Hur Jin-ho
Happy Family
Tel père, tel fils
Rampage
Nowhere to Hide
Le Royaume des Chats
Syndromes and a Century
Shamo
Les Infiltrés
Horoscope 1 : The Voice From Hell
Metade Fumaca
XXX
XXX
Blood Brothers
Bloody Justice
La Forêt sans nom
Blind Pig Who Wants to Fly
Hakuchi
Prisonnière du vice
The Razor : Sword of Justice
Des serpents dans l’avion