The Victim

Après l’univers carcéral (Prison on Fire 1 et 2) le violent et censuré School on Fire. Aprés le Jackie Chan (deux pour le prix d’un) et son Full Contact, à ne pas rater surtout pour Simon Yam en homosexuel transi d’amour pour Chow Yun-Fat. Par la suite il va nous livrer le polar du siècle (certaines mauvaises langues diront que c’était pour se racheter de la comédie vandammesque d’excellente facture pourtant !) Et c’est enfin en 1999 que Ringo Lam Ling-Tung s’attaque au thriller fantastique, c’est THE VICTIM. Film au casting curieux et alléchant, The Victim est la preuve une fois de plus que Ringo maîtrise tous les genres.

Quel casting !! Jugez-en par vous même : Sean Lau Chin Wan et Tony Leung Kar-Fai.

Déjà dirigé par Lam Ling-Tung dans Full Alert (il s’agit du polar précité au-dessus) Lau Chin Wan a débuté , comme bon nombre de ses collègues, chez TVB dans une série nommée Police Cadet. Notons que Tony Leung Chiu Wai et Maggie Cheung étaient de la partie.
Comment ne pas parler de deuxième film de Wai Ka-Fai : Too many ways to be number one , où Sean Lau invent une nouvelle position du Kama-Sutra et se trimbale à poil avec toute sa bande. Films à ne surtout pas rater avec Sean : Beyond Hypotermia , C’est la vie mon chéri (voir article), Expect the Unexpected , Lifeline...

Attachons-nous maintenant à Kar-Fai. Internationnalement connu par une certaine presse et un certain public pour son rôle dans un seul film, qui ne vaut pas l’honneur d’être cité (si vous ne voyez toujours pas consultez Première, Studio et autres magazines télés). On se souvient tout particulièrement de lui dans Prison On Fire, aux côtés de Chow Yun-Fat et de Roy Cheung. Puis toujours avec Chow, il est le héros du méséstimé Better Tomorrow III de Tsui Hark. Comment oublier son rôle de séducteur dans une comédie ("moleitau" en cantonais) interprétée également par Leung Chiu-Wai, Lawrence Cheng Tan-Shui, Vivian Chow (divine) et l’inconsolable Michael Chow.

Ringo décide donc d’opposer ces deux acteurs dans son dernier film en date (on attend avec impatience la sortie de Replicant avec VanDamme). Dès le genérique on assiste au kidnapping de Lau Chin-Wan et l’inspecteur chargé de l’enquête est interprété par Kar-Fai . Et à ce moment là........... non je ne peux vous en dire plus car il s’agit d’un film d’ambiance difficile à classer parmi un genre. Il est vrai qu’au bout de 40 minutes on se demande où le réalisateur veut nous emmener. Mais Lau Chin-Wan hausse son jeu de séquence en séquence et la maîtrise de Ringo est telle que nous sommes obligés de nous rendre à l’évidence : c’est un film de référence et surtout, n’ayons pas peur des mots, un chef d’oeuvre.

Je sais cela fait peu de renseignement sur l’histoire mais on ne raconte pas un polar fantastique de Lam Ling-Tung on le voit.

Takeuchi | 11.06.2001 | Hong Kong

Disponible en VCD et DVD.

Hong Kong - 1999 | Un film de Ringo Lam Ling-Tung | Avec Sean Lau Chin Wan, Tony Leung Kar-Fai
The Bodyguard
Antiporno
Dernier train pour Busan
Hôtel Singapura
Les Garçons de Fengkuei
Green Green Grass of Home
Romeo is Bleeding
Dark Water
Nuits d’ivresse printanière
Bandhobi
Dumplings - Three... Extremes
Long Arm of the Law
Dong
Gimme Gimme
Kim Jee-woon
Fighter in the Wind
[REC]3 Génesis
Colour Blossoms
Shanghai Dreams
The Japanese Wife Next Door
Plaisirs inconnus
Depuis qu’Otar est parti
Made in Hong Kong
The Last Movie
Unborn but Forgotten
Festival du Cinéma Coréen à Paris
Runaway
Suicide Club
Midnight Express in Orient
Je ne peux pas vivre sans toi