Visible Secret

Un thriller fantastique signé Ann Hui avec Shu Qi en jeune femme aux pouvoirs surnaturels ; Hong-Kong n’a décidément pas fini de nous étonner...

Hong-Kong. Une petite fille est témoin de la mort d’un homme, décapité après être passé sous un tramway... Quinze ans plus tard, Peter (Eason Chan - Lavender, Jiang-Hu - The Triad Zone) rencontre une jeune femme dans une soirée. Elle se nomme June. Ils "sympathisent", lorsqu’un jour cette dernière avoue à Peter qu’elle possède un étrange pouvoir ; elle est capable de voir des esprits (des fantômes, quoi) grâce à son œil gauche...

Avec Visible Secret, Ann Hui revient à ses premiers amours, le fantastique et le surnaturel (The Secret /1979 et The Spooky Bunch /1980)... Ce qui d’un premier abord peut paraître étonnant de la part de cette immense dame du cinéma qui, avec des films tels que Boat People, Summer Snow, Ordinary Heroes et j’en passe, paraissait plutôt tournée vers un cinéma beaucoup plus "terre à terre" empreint de gravité et de dénonciations...

Le thriller-fantastique est LE genre à la mode en Asie depuis le carton commercial de Ring (Hideo Nakata), et de nombreux réalisateurs s’y sont alors aventurés (avec plus ou moins de succès), y compris les plus grands tels Ringo Lam à Hong-Kong (The Victim) ou encore Kiyoshi Kurosawa au Japon (Kairo). Certes, mais le fantastique est un genre bien particulier qui peut s’avérer "dangereux", et tomber dans la caricature et/ou le déjà-vu est aisé... Bon, je ne vais pas tergiverser pendant des heures, Visible Secret est une réussite ; pas étonnant me direz-vous, lorsque l’on connaît le talent de madame Hui, qui évite justement tous les clichés incombant au genre. Ici ce qui prime, ce sont les relations entre les personnages et non pas les effets spéciaux (ce qui n’empêche pas le film d’en comporter un grand nombre, très réussis d’ailleurs) ; Ann Hui préfère nous montrer la peur et comment elle est ressentie, plutôt que ce qui fait peur... c’est son choix et il est louable. Pour ce qui est du côté fantastique du film, on peut dire que les fantômes ne sont que des matérialisations de traumatismes ; traumatismes refoulés par une petite fille, traumatisée par une vision de cauchemar, devenue adulte... Mais chut !...

Le choix des acteurs fut judicieux ; Eason Chan, jeune star de HK, nous montre ici qu’il est un acteur et non un effet de mode (mais pour ça, il suffisait de le voir dans Jiang-Hu - The Triad Zone de Dante Lam Chiu-Yin). Quant à Shu Qi, que dire ?!... Hormis le fait qu’elle s’embellisse avec le temps, la voir aux génériques des films de Stanley Kwan, de Hou Hsiao-Hsien et maintenant de Ann Hui, prouve bien que la jeune Taïwanaise est désormais une actrice reconnue par la profession, et que l’époque - pas si lointaine - où elle interprétait des cruches dans des rôles de potiches est belle et bien révolue.

Visible Secret n’est donc pas un thriller-fantastique de base, il pose plutôt des questions sur l’enfance et sur la perte d’un être cher... et puis un film d’Ann Hui, avec Shu Qi et Anthony Wong en ganster décapité, que demander de plus ?!... Moi, je plonge dedans à pieds joints !

Kuro | 22.07.2001 | Hong Kong

DVD | Megastar - Media Asia | NTSC | All Zone | Format : 1:1:85 - 16/9 !!! | Images : Ahhh ! Un transfert anamorphique ! C’est suffisamment rare à HK pour en être content... même si le master comporte pas mal de tâches, et la pellicule une granulation très prononcée. | Son : Un 5.1 qui ne casse pas des briques... dommage ! | Sous-titres au choix Anglais, Chinois ou Chinois simpifié. | Quelques suppléments (une fois n’est pas coutume !) : Trailer, teaser, making of, le film en version B.D. (uniquement en chinois) et les habituelles filmo/bio (Ann Hui, Shu Qi, Eason Chan et Sam Lee).

Info : Visible Secret est sorti en salle début Juin 2001 à HK...

Hong Kong | 2001 | Un film de Ann Hui On-Wah | Avec Shu Qi, Eason Chan Yik-Shun, Sam Lee Chan-Sam, James Wong Jim, Hui Ying-Hung, Anthony Wong Chau-Sang
Solo, Solitude
Désir meurtrier
Mon deuxième frère
The Tenants Downstairs
Headshot
Désirs volés
My Old Sweetheart
La Femme est l’avenir de l’homme
Yellow Kid
I don’t want to sleep alone
Rôningai
Symbol
Tomie Re-birth
Tonda Kappuru
Depuis qu’Otar est parti
Memories of Murder
2002
Nobuhiro Suwa
Land of the Dead
The Room Nearby
The Beast Stalker
Drug War
Un Yakuza contre la meute
The Runaway Pistol
Savage Streets
Le Chemin des lucioles
Au revoir Taipei
Dracula, pages tirées du journal d’une vierge
Paradise Villa
Dark Forest