Yanmama Gambler

Quand on vous dit que les japonais ont une dénomination pour tout et pour tout le monde ! Le terme « Yanmama », contraction de « Yankee Mama », désigne une délincante reconvertie en mère de famille. La Yanmama de notre film, c’est Kana san (Chieko Shiratori), joueuse invétérée et surtout mère idéale, qui va connaître comme qui dirait, une sacrée descente...

Oops, j’ai dit « mère idéale » ? Je crois que je me suis trompé : Fujima (douze ans à tout casser) réveille sa maman chaque soir à la tombée de la nuit, lui prépare son repas, gère l’argent de la « famille » et donc les sommes que sa mère peut parier (comme de l’argent de poche), et passe le gros de son temps seul pendant que sa mère s’éclate. Car pendant un temps oui, Kana s’en donne à cœur joie, trichant allégrement et rafflant la mise aussi bien aux dés qu’au poker. Le secret de sa chance insolente ? Un drôle de rituel qui l’unit à son fils - et c’est d’ailleurs peut-être la seule chose - sous la forme d’une gifle ou autre coup au visage, d’un enfant sur sa mère... chacun ses porte-bonheurs ! Puis Kana rencontre Kakujin, d’abord amant puis adversaire, qui la piègera et l’amènera à parier, contre la volonté du petit garçon, tout leur argent. Tout ça pour venir en aide au seul véritable ami de Kana, un blond décoloré du nom de Goro. Après la défaite, Fujima quitte sa mère pour aller vivre chez son grand-père. Ce n’est que là, que la descente peut vraiment commencer pour la belle Chieko Shiratori...

Amis du n’importe quoi, bonjour ! Chieko se met au service d’une famille hautement dysfonctionelle, pour un film qui oscille entre le rire, le rire jaune, et le rire franchement noir. De quoi frôler l’indigestion ? Pas dans un premier temps en tout cas. Le début de Yanmama Gambler est plutôt sympathique, de la naissance de Fujima - en plein milieu d’une partie de dés et sujette aux paris des joueurs - à la générosité de Chieko - d’abord nue dans le bain avec son fils puis, histoire de ne pas trop mettre le spectateur mal à l’aise, offerte à ce futur traître de Kakujin. Fujima se fait même bastonner par des enfants qui ne doivent pas avoir dix ans ! Bref : humour stupide, violence infantile et nudité de Miss Shiratori font plutôt bon ménage.

Puis le film change de ton. Je crois qu’on peut dire que la rupture se situe au moment de la baston... entre Kana et son fils Fujima ! Une « simple » engueulade, qui débouche en effet sur un combat déchaîné, au cours duquel ni Kana ni le petiot ne retiennent leurs coups - bien au contraire ! Et voilà que l’enfant met sa mère au tapis ! Une première chute qui en annonce bien d’autres, puisque Kana ne cesse de perdre - son argent et celui de Goro, qui en vient à prostituer sa petite amie -, se fait prendre en train de tricher, et - oui messieurs-dames - se fait même frapper par la foudre. Vous vous doutez bien qu’au terme de ce chemin de croix bien particulier, rythmé par les beuveries et autres errances nocturnes, Kana participera à une ultime partie pour regagner son argent et pouvoir s’occuper de ses proches...

Voilà en gros, de quoi est constitué ce morceau de V-Cinema starring lovely Chieko (qui ne nous déçoit jamais), gambling movie un peu lent aux parties de poker interminables, mais qui se regarde tout de même tranquillement - à condition de cautionner la violence d’un enfant envers sa mère, aussi irresponsable soit-elle ! Ceci étant, ce n’est pas très sympa de forcer le petit à prendre un bain avec Chieko Shiratori nue dans son dos, non ? Je me demande toujours, lorsque je regarde ce genre de films, si quelqu’un osera un jour en tourner un équivalent chez nous, pour la télévision par exemple. Je sais que je donnerais cher pour voir le résultat ! Corinne Touzet en mère loubarde, tricheuse et peu farouche, battue à chaque défaite au jeu par son fils interprété par Jean-Baptiste Maunier... Allez, à chacun ses fantasmes !

Akatomy | 6.12.2004 | Japon

Yanmama Gambler est disponible en VHS au Japon chez Museum.

Japon | 2000 | Un film de Fujirô Mitsuishi | Avec Chieko Shiratori, Miki Itô, Shirô Shimomoto, Ryôichi Kusanagi
The Bodyguard
Antiporno
Dernier train pour Busan
Hôtel Singapura
Les Garçons de Fengkuei
Green Green Grass of Home
Bachelor Party in the Bungalow of the Damned
Virus
Twist
Steamboy
Getting Home
La Sirène rouge
Born Wild
Long Arm of the Law
Nami Iguchi
Skinned Deep
It’s a Dream
Hansel & Gretel
Shooters
Love Actually
D-War
Erotibot
Detective Story
Blissfully Yours
The Revenge : A Visit From Fate
The Hero Show
Love Exposure
Lagaan
Futari
2046