Zeiramu 2

Sentai comico-fantastico-gore-culte... deuxième !

Iria, accompagnée de son ordinateur Bob et de son associé Fujikurô, revient sur Terre où une nouvelle mission l’attend ; elle doit s’occuper de l’entraînement d’un nouvel androïde surpuissant. Malheureusement, et ce qu’Iria ne savait pas, c’est que l’équipe chargée de la fabrication du robot lui a implanté un Zeiramu, la forme de vie la plus destructrice de l’univers... Rapidement, l’androïde s’en prend à la belle chasseuse de prime et à ses amis humains Teppei et Kamiya, les enfermant - une fois de plus ! - dans la Zone pour livrer un combat dont le seul échappatoire est la mort...

...on prend les mêmes et on recommence ! Quasiment trois ans jour pour jour après Zeiramu premier du nom, Amemiya nous concocte cette (pseudo)suite aux allures de remake inavoué, après le succès rencontré par son adaptation en dessin-animé...

Dès l’ouverture du film, le spectateur attentif remarquera l’absence de Gaga Communications au générique... Argh ! *désespoir teinté d’une grande inquiétude* Zeiramu 2 aurait-il laissé de côté l’aspect gore du premier film ? Une séquence avec un pauvre toutou nous prouve le contraire !... Ouf, il s’en est fallu de peu ! Non, tout va bien, Amemiya en bon artisan d’un cinéma un peu bis nous a concocté un petit cocktail qui mélange allègrement petits passages gorissimes à souhait, comédie à deux yen, vrai film fantastique et WWG - Women with Guns -, pour nous pondre un énorme sentai, digne de figurer au panthéon des films à costumes en latex les plus cultes du cinéma contemporain.

En fait, ce second opus des aventures de la belle chasseuse de prime intersidérale est à son prédécesseur ce que Dead by Dawn était au premier Evil Dead ; une sorte de remake, avec plus de moyens, et un réalisateur qui maîtrise un peu plus sa mise en scène... Mais cette comparaison avec le chef-d’œuvre de Sam Raimi s’arrête là, Amemiya reprenant seulement les mêmes ingrédients que dans son Zeiramu initial pour "créer" une histoire qui ne fait pas tout à fait l’impasse sur ce qui s’y est passé. Ainsi, nous retrouvons nos deux compères électriciens Teppei et Kamiya, qui sont ravis de retrouver leur belle et jeune amie Iria. Seul un nouveau personnage vient rejoindre le quatuor Iria/Bob/Teppei/Kamiya : Fujikurô, associé intersidéral de la chasseuse de prime, personnage clownesque un peu couard et barré à la fois, il est interprété par un Sabu (Koufuku no Kane) qui semble s’embourber de scène en scène dans un sur-jeu d’une puissance rare... pour notre plus grand plaisir !

Zeiramu 2 permet avant tout à Amemiya de créer de nouveaux designs pour ses créations ; ainsi, après sa double incursion aux allures d’exercice imposé chez son ami le motard masqué Kamen Raidâ (Kamen Raidâ ZO -1993 ; Kamen Raidâ J -1994), Amemiya se replonge dans sa création, et se permet donc un petit plaisir - certainement un peu coupable - en relookant son héroïne de manière un peu plus... moulante et échancrée. En dehors de la tenue vestimentaire d’Iria, Amemiya s’est attaché à donné une nouvelle jeunesse au Zeiramu et à son corps ; plus grand, plus laid, plus fort, plus cruel, le monstre polymorphe y gagne vraiment en charisme.

...si formellement Zeiramu 2 a évolué de manière visible tant au niveau des effets spéciaux que de l’aspect visuel général, il en est tout autre du point de vue du fond ; copie quasi-conforme de la recette de Zeiramu, ce second opus possède les mêmes défauts et qualités que son prédécesseur, et par là même cet indescriptible charme en tous points identique. Reste Iria, véritable héroïne à la cool attitude exacerbée en toutes circonstances, qui nous offre ici - enfin ! - son si joli sourire...

Kuro | 26.02.2004 | Japon

DVD (Japon pas vu) | Bandai Visual | NTSC | Zone 2 | Format : 1:1:85 - 16/9 | Son : Stéréo

Suppléments : Making of, trailer, TV Spots, ainsi qu’un livret de 6 pages.

Ce DVD ne comporte pas le moindre sous-titre.

DVD (USA pas vu) | Tokyo Shock | NTSC | Zone 1 | Format : 1:1:85 - 4/3 | Son : Stéréo

Ce DVD comporte des sous-titres anglais.

Existe également en VHS (NTSC) et LaserDisc (NTSC) au Japon.

aka Zëiram 2 - Zeram 2 - Zeiram 2 | Japon | 1994 | Un film de Keita Amemiya | Avec Yûko Moriyama, Yukijiro Hotaru, Kunihiro Ida, Sabu (Hiroyuki Tanaka), Mitsuo Abe, Mizuho Yoshida, Kazuhiko Inoue, Bin Kurihara, Tetsu Watanabe
Désirs volés
The Bodyguard
Antiporno
Dernier train pour Busan
Hôtel Singapura
Les Garçons de Fengkuei
Amer Béton
Godzilla, Mothra, King Ghidorah : Giant Monster All-Out Attack
La Nouvelle de la Classe
Golden Swallow
Oki’s Movie
Gyakufunsha Kazoku
Black Blood
Tatsumi
Satya
Stormriders
Bad Blood
Peter Chan
Antenna
Thriller - a cruel picture
The Devil’s Rejects
Zhuang Yuxin | Yan Bingyan
Beautiful Dreamer
Far North
Veteran
Blue Swallow
La Ballade de l’impossible
Mon voisin Totoro
Big Bang Love Juvenile A
The Tuxedo