Reconstruction

Cannes 2003 par Lester D. Shapp - La caméra d’or

Décidément, les Danois sont très forts. Alors que Lars von Trier présentait, en Compétition, son Dogville, la Semaine de la Critique proposait, parmi sa sélection, le premier film de Christoffer Boe.

Film d’amour tordu, Reconstruction met un homme aux prises avec un destin capricieux. Alors que la relation d’Alex avec Simone s’essouffle, il fait la rencontre d’Aimée, l’épouse d’un romancier suédois de passage à Copenhague. Ils finissent, après plusieurs rendez-vous, par passer la nuit ensemble à la faveur d’une absence du mari. Mais en voulant rentrer chez lui au petit matin, Alex se retrouve devant une situation impossible : son appartement a disparu, et ni ses voisins ni la concierge ne le reconnaissent. De même pour Simone, ou pour un couple d’amis.

Dès lors, il ne reste plus à Alex qu’à poursuivre jusqu’au bout sa nouvelle vie, à la reconstruire en se donnant totalement à son nouvel amour.

Filmé en DV, Reconstruction parvient néanmoins à faire oublier ses petits défauts d’image (gros grain). La lumière y est très belle et accompagne parfaitement une réalisation tortueuse mais très réfléchie, à l’image d’un scénario kafkaïen. Les acteurs jouent parfaitement leur rôle (on retrouve Maria Bonnevie, la Dina du film éponyme), et la conclusion fait réfléchir sur ce que l’on a vu.

On pourra justement arguer que les fins à retournement sont désormais légion, surtout depuis Le Sixième Sens de M. Night Shyamalan, mais personnellement je ne m’en lasse pas. En outre, la réponse est beaucoup moins nette dans Reconstruction que dans les autres (c’est le cas de le dire, l’autre film auquel je pensais étant précisément Les Autres d’Alejandro Amenabar) films. Ici, vraiment, libre à vous d’interpréter...

Les jurés de la Caméra d’or ne s’y sont pas trompés, qui ont attribué leur prix au film de Christoffer Boe. J’attends avec impatience de le revoir (ça vaut le coup), et j’espère que les prochains opus du "nouveau von Trier", comme il est déjà surnommé dans son pays, seront à la hauteur du premier !

Reconstruction devrait sortir prochaînement sur les écrans français.

Danemark | 2003 | Un film de Christoffer Boe | Avec Nikolaj Lie Kaas, Maria Bonnevie, Krister Henricksson, Nicolas Bro
Dans un jardin qu’on dirait éternel
Raining in the Mountain
Les Fleurs de Shanghai
The Fake
Election
Printemps précoce
Le Dieu de la guerre
Christmas on July 24th Avenue
Joyce Bernal
Zodiac Killers
Kuch Kuch Hota Hai
Kamikaze Taxi
Metropolitan Police Branch 82
Colour Blossoms
The Big Slaughter Club Returns
Secret Tears
Nothing to Lose
Headshot
Electric Shadows
Kuchisake Onna 2
Door III
The Land of Hope
U-Man
Préhistoire des partisans
Endless Semen
Love Song for a Rapper
Art of the Devil 2
Forbidden Island
Pink
Twin Dragons