The Longest Nite

It happened one night.

Sam, flic corrompu de Macao, pensait être maître de son destin. Erreur fatale, il est juste un homme parmi les autres et il ne se libérera pas de son karma.
 
Un accord de paix a été trouvé entre les familles mafieuses de Macao, contrôlées par messieurs K et Lung. Les cadavres des membres jonchant les trottoirs gênaient le business de la triade dirigée par Mr Hung, dont les menaces d’intervention ont calmé tout le monde. La trêve est toutefois fragilisée par une rumeur : un contrat aurait été lancé sur la tête de Mr Lung, dont le retour à Macao est imminent. Sam, un flic ripou, fait tout son possible pour empêcher le retour de la violence. S’il croyait jusqu’à présent tirer les ficelles, tout change avec l’arrivée d’un mystérieux inconnu au crane rasé portant au travers de ses épaules un sac Adidas.
 
The Longest Nite s’articule autour du duel entre cet homme mystérieux interprété par Lau Ching-wan et Sam/Tony Leung, deux des meilleurs acteurs de l’ex-colonie britannique. Le flic a passé un pacte faustien avec la pègre et le temps est venu d’en payer le prix. Le truand au crane rasé a d’ailleurs tout d’un envoyé du diable : il n’a peur de rien, pas même de mourir, ni de personne, et surtout, il semble doté de la faculté de deviner à l’avance ce qui va se passer.
 
Outre sa boule à zéro et son sac au contenu inconnu, il possède comme attribut une balle, qu’il s’amuse à faire rebondir lors de ses périodes de désœuvrement. Cette balle, il la manipule, il la propulse contre le mur de sa cellule du commissariat, il en contrôle la trajectoire... Au même moment, Sam comprend graduellement qu’il est victime d’une manipulation. Les évènements lui échappent et un noir dessein, dont les motifs restent obscurs, semble de dessiner.
 
The Longest Nite manque de cohérence scénaristique mais pas de cohérence thématique et il le compense par son intensité. La mise en scène est pour le coup parfaitement en accord avec son propos. Après avoir déjà perdu son âme en se compromettant avec le crime organisé, Sam finit par se dissoudre entièrement dans cette nuit de Macao. Cette dernière, autre acteur essentiel du film, est remarquablement filmée par Ko Chiu-lam.
 
Dans un ultime retournement (du destin), The Longest Nite prend un tour encore plus sombre après pourtant en avoir déjà fait voir de toutes les couleurs aux protagonistes et aux spectateurs. Personne, mêmes les gens se croyant supérieurement intelligents, qui sont du coup les plus surpris, n’échappe aux griffes du destin.

L’ultime duel, revisitation par le polar hongkongais de la célébrissime scène des miroirs de La Dame de Shanghaï via Opération Dragon, se retrouvera sous des formes différentes dans des productions suivantes du duo To/Ka-fai. La scène mélange spectaculaire et maestria visuelle. Ici limité à deux hommes, l’affrontement se complexifiera dans les films suivants lorsque l’action sera le fait de groupes. Dans Exiled, pendant l’affrontement fraternel avec Wo, les miroirs seront remplacés par les portes volantes de son appartement !
 
Plusieurs autres scènes hard boiled de The Longest Nite appartiennent au Panthéon du cinéma de Hong-Kong, dont une partie de sa réputation est fondée sur le jusqu’au-boutisme de ses professionnels. La course où Lau Ching-wan lâche le volant sans relâcher la pression sur les gaz dans le centre de Macao en fait clairement partie.
 
L’histoire de ces hommes perdant le contrôle de leur destin et cherchant vainement pour l’un une porte de sortie, distribuée un an après la rétrocession de Hong-Kong et un avant celle de Macao, entrait en résonance avec les événements de l’époque. Elle prend aujourd’hui une nouvelle dimension avec la suppression des dernières libertés démocratiques du port au parfums.

Kizushii | 20.03.2021 | Hong Kong

The Longest Nite est disponible en version collector dans un combo Blu-ray/DVD chez Spectrum Films : https://www.spectrumfilms.fr

aka An Hua | Hong Kong | 1997 | Un film de Patrick Yau Tat-Chi | Produit par Johnnie To et Wai Ka Fai | Avec Lau Ching-Wan, Tony Leung Chiu-Wai, Maggie Siu Mei-Kei, Lung Fong, Lo Hoi-Pang, Ching Siu Lung, Mark Cheng Ho-Nam, Fong Gong, Wong Tin Lam, Wu Chi-Lung, Yuen Bun
Silence
Dans un jardin qu’on dirait éternel
Raining in the Mountain
Les Fleurs de Shanghai
The Fake
Election
Wang Bing
Dragon Killer
Her Name is Cat 2 : Journey to Death
Six String Samurai
Revolver
Surprise
A Brighter Summer Day
Turistas
A Scene at the Sea
Vampire Hunter D - Bloodlust
Body of Lies
Love Letter
My Father is a Hero
Après la tempête
House of 1000 corpses
Notre petite sœur
Coed Fever
Vivre
The Park
Une Femme dans la tourmente
The Revenge : A Scar That Never Disappears
La Grande casse
Kyoko
La Pègre